Accueil Constructeurs MINI « arrête » le WRC

MINI « arrête » le WRC

169
21
PARTAGER

L’équipe officielle MINI met un terme à son engagement en WRC. Après la mise à l’écart de Kris Meeke cet hiver, c’est au tour de Dani Sordo d’être éjecté de l’équipe officielle. Car MINI transfère son engagement à WRC Team MINI Portugal qui aligne Armindo Araujo et Paulo Nobre avec le soutien technique de Motorsport Italia.

C’est bien un retrait qu’annonce MINI aujourd’hui même si des MINI John Cooper Works continueront de rouler en Championnat du Monde des Rallyes. Pour sauver les meubles, le Groupe BMW et la Fédération Internationale de l’Automobile ont trouvé un accord. L’équipe MINI est désormais menée par une nouvelle entité : WRC Team MINI Portugal qui engage deux JCW WRC pour Armindo Araujo (double champion du monde production) et Paulo Nobre (lent Brésilien).

Ce sauvetage assure une homologation dans les règles de la MINI John Cooper Works WRC jusqu’en 2018. Prodrive n’est finalement pas évincé. Le préparateur britannique continuera de travailler sur les MINI de « ses » clients.

Cette décision est certainement l’un des plus grands gâchis de l’histoire du rallye. Prodrive redevient une simple équipe privée. Pour l’instant, l’équipe de David Richards affirme qu’elle continuera d’évoluer en WRC « en tant qu’équipe privée avec le soutien de l’usine ». Son pilote, Dani Sordo, est encore deuxième du Championnat du Monde avant d’aller en Suède !

Et aussi :
BMW pourrait se séparer de Prodrive

Source et photo : BMW

Poster un Commentaire

21 Commentaires sur "MINI « arrête » le WRC"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
carrera6
Invité

C’est du grand n’importe quoi…

philauvergne
Invité

c’est incompréhensible.
cela fait longtemps qu’une équipe officielle n’avait débutée aussi bien en championnat.
Jeté l’éponge mais pourquoi ? on ne comprend pas les allemands !

leelabradaauto
Invité

POUR FAIRE ROULER ces autos, on est plus en 70

DiZeL
Membre

– Prodrive n’arrive pas à trouver assez de sponsors pour assurer sa part du financement
– BMW a ses propres priorités financières, or les retombés commerciales du WRC ne sont que pour Mini
– David Richards n’est certainement pas la personne la plus attachante du milieu…

C’est rassurant pour les nombreux clients de Prodrive de savoir que la maintenance sera assuré. Mais ça stoppe net toute ambition pour le championnat. Quand à l’avenir de Sordo et Meeke, ils feraient bien d’aller lorgner les Polo.

leelabradaauto
Invité

…IL FAUT UN STAF QUI COUTE BONBON; bm fait du dtm etc…. pour tout à présent , c’est monnaie +++, oui on a le droit d etre nostalgique aussi des ans 70/90 ET MEME 80 AV LES gr B

DiZeL
Membre
bof. Depuis la professionnalisation du rallye et l’arrivée des Groupes B, ça s’est toujours résumé à une question de pognon. Bien sur il y a des périodes où s’était plus facile d’engager une voiture et de faire de la figuration, mais pour jouer la gagne il a toujours fallu avoir les gros moyens d’un constructeur derrière. Et ces constructeurs (Audi, Peugeot, Lancia, Subaru, Toyota…) l’ont tous joué de la même façon : on arrive avec un gros tas de pognon, on regarde si on peut faire quelque chose. Si ça le fait on s’assure quelques années au top puis quand… Lire la suite >>
wpDiscuz