Accueil Actualités Entreprise Le conservatoire Heuliez bientôt dispersé

Le conservatoire Heuliez bientôt dispersé

106
2
PARTAGER

Mémoire automobile du constructeur à la carriole, la collection de son conservatoire aura vécu cet été. En 2001 déjà, bien des études de style et des prototypes avaient quitté les lieux. Mais de la SM Espace et son « T  Top », en passant par le taxi H4 sur base 104 Peugeot, ou la WM P88, reine des Hunaudières, les pièces maîtresses étaient encore Deux-Sévriennes. La liste des 38 véhicules qui seront vendus lors du Mans Classic n’a pas encore été communiquée. Quelques Heuliez devraient trouver refuge dans des musées de constructeurS. Comme c’est déjà le cas de la 607 Paladine, qui véhicula le président nouvellement élu Nicolas Sarkozy en mai 2007, et pantoufle aujourd’hui au musée Peugeot. Mais le conservatoire n’aura pas la chance de celui de Saab. Son sort est celui de nombre de lieux dédiés à l’automobile, voués à disparaître. La dispersion fait déjà un heureux, la maison de vente Artcurial. Après les records de Rétromobile, les 38 Heuliez  devraient attirer du monde en juillet prochain.  Il y aura donc des gagnants dans cette opération. Et aussi de la tristesse à Cerizay.

Remerciements à André Bianco

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Le conservatoire Heuliez bientôt dispersé"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Pouet
Invité

Pour avoir eu la chance de le visiter, je peux dire qu’il y a de belles pièces… Et des voitures qui auraient pu avoir leur chance en production : Fuego cabriolet, ébauches de SUV, Safrane « Estate », XM tricorps… Plus tous les protos du Mans.

r.burns
Membre

que du bon effet lol..

wpDiscuz