Accueil Constructeurs Et pendant ce temps, Toyota embauche à Valenciennes

Et pendant ce temps, Toyota embauche à Valenciennes

178
6
PARTAGER

Toyota n’en a pas fait de grandes publicités (pour l’instant). Pourtant, une troisième équipe vient d’être formée dans son usine de Valenciennes avec l’embauche de 800 intérimaires. Il y a désormais 4 300 employés dans l’usine Toyota du Nord, dont plus de 3 000 en CDI.

Le succès de la nouvelle Yaris permet à Toyota de voir plus grand. Et pour Didier Leroy, un Français PDG de Toyota Motor Europe, la production sur le sol national n’est pas impossible, même pour une citadine.

« On peut produire une petite voiture en France à condition de remettre en cause le mode d’organisation, de conception, de production de la voiture, la façon de travailler avec les fournisseurs », explique-t-il à La Tribune.

Cet ancien dirigeant de Renault concède pourtant que les coûts salariaux sont lourds mais que l’organisation de Toyota lui permet d’être bénéficiaire : « Cela représente 7 à 15% du prix d’une voiture hors taxes. Si votre voiture est conçue pour être plus simple à assembler, elle demandera moins de temps de main d’œuvre. »

L’avantage de cette localisation est de faire largement baisser les coûts logistiques. Selon les chiffres de Toyota Motor Europe, le surcoût salarial est compensé à 50% par la différence de prix d’acheminement du véhicule de l’usine vers la concession par rapport à une voiture produite en Europe de l’Est.

Sur ses huit années d’exploitation, l’usine de Valenciennes est rentable. Seule l’année 2006 et les deux derniers exercices – plombés par de lourds investissements pour produire de nouveaux modèles – n’ont pas été dans le vert.

Et aussi :
Une autre « Französisch Qualität » : deux millions de Toyota Yaris produites à Valenciennes

Source : La Tribune
Photo : Toyota

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Et pendant ce temps, Toyota embauche à Valenciennes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Homer S.
Invité

Produire une voiture c’est une chose, produire toute une gamme s’en est une autre

Le problème c’est que les français ne veulent pas entendre parler de délocalisation quelque soit le modèle & ça c’est pas possible vu que le salaire n’est pas le même en Europe & donc ce couper d’une part importante d’acheteurs

foxx13
Invité

Sachant que l auris a doublé ses ventes avec le modele hsd, la yaris va encore booster ses ventes avec la version hybride, et renforcer encore son image..

Luc78
Invité

Merci Toyota et ses investissements, enfin de bonnes nouvelles, et plus les Français achèteront des Yaris, plus ces emplois seront pérennes. Je sais ce que j’achèterais comme prochain véhicule et ce que je conseillerais à mes proches.

Verslefutur
Invité

Félicitation à Toyota
La Yaris 3ème Génération est bourrée de talent et reste la citadine la plus agréable esthétiquement par rapport à la concurrence.
Vivement la version hybride !!!

beniot9888
Membre
800 intérimaires ? Mais pour combien de temps ? Le temps du lancement, et dans quelques mois, ils les vireront parce que la cadence ne sera plus aussi haute. Tout comme PSA ou Renault font régulièrement ce genre d’annonce. Curieusement, jamais d’annonce le jour où on les remercie ! C’est juste de la « com’ qui fait joli » sur un évènement banal dans le cycle de vie d’un véhicule. Lancement = pic des ventes = intérimaires pour produire sur une seconde voir une troisième équipe. Quelques mois plus tard, quelques années avec de la chance, on les remercie. Et au lancement… Lire la suite >>
wpDiscuz