Accueil Berlines Essai Kia Optima 1.7 CRDi 136 : sauce américaine

Essai Kia Optima 1.7 CRDi 136 : sauce américaine

406
18
PARTAGER

La nouvelle Kia Optima est la soeur de la Hyundai Sonata et comme elle est un succès aux Etats-Unis. Forte de sa réussite d’outre Atlantique, elle tente maintenant de se faire une place sur le vieux continent.

Après la tentative au résultat mitigé de la Magentis, Kia revient sur le marché européen des berlines avec une Optima gonflée à bloc dans sa nouvelle tenue aguicheuse, forte d’un look anguleux et agressif qui fait son effet. Grosse calandre avec cerclage chromé (identité visuelles des nouvelles Kia), feux à leds, grillage en nid d’abeille noir, phares étirés, capot bombé, petites ouies latérales factices à la sauce Cadillac : une sportivité mise en avant qui se voit exacerbée par de belles jantes de 18 pouces quasi-pleines  d’un bel effet montées de gommes en 225. Même traitement pour l’arrière qui reçoit des leds, un bas de bouclier noir laqué et une grosse sortie d’échappement… Kia a sortit l’artillerie lourde et nous offre même le double toit vitré, royal. L’allure de cette voiture est agréable, et les têtes se retournent sur son passage. Pour une Kia, c’est une nouveauté.

A l’intérieur, même impression que pour l’extérieur, la qualité en moins. L’habitacle est un véritable gouffre avec de la place à revendre. Les sièges et le tableau de bord en cuir s’acoquinent avec du chrome et, du plastique. Du plastique dur, d’une qualité douteuse. On retrouve de belles surpiqures sur les sièges en cuir qui manquent un peu de maintien latéral. A l’arrière l’espace est frappant et le confort présent malgré des suspension un peu trop fermes. La sensation à bord est de ce fait un peu mitigée.

L’équipement lui affiche complet. Tout y est, du GPS à écran tactile au sièges chauffants et refroidissants en passant bien évidemment par le toit ouvrant et la caméra de recul. Le Start & Stop qui est présent sur notre modèle d’essai Eco Dynamics ne sera pas de la partie sur le modèle foulant nos contrées, la finition Eco Dynamics non plus d’ailleurs. Dommage, mais tout laisse à croire qu’elle sera simplement disponible plus tard. Que demander de plus? Par exemple une ergonomie plus poussée, et une qualité de fabrication rivalisant avec nos voisins Allemands.

Une fois installé à bord, sièges chauffants réglés, GPS réglés, toit ouvrant ouvert, il est temps de faire parler la poudre !

Hélas, nous ne sommes pas dans une américaine, et en lieu et place d’un moteur digne de cette automobile (comme le 2.0 turbo de 274 chevaux disponibles aux Etats-Unis), prend place un 1.7 CRDi de 136 chevaux seulement que l’on retrouve dans les entrailles de la i40. Déception sans doute pour un américain, mais enthousiasme pour un européen fan de diesel. La consommation est acceptable, soit environ 6.5l au 100km ce malgré un poids relativement contenu (Environ 1500 kg), mais difficile de descendre en dessous. Le moteur quant à lui manque de couple à bas régime et les relances ne sont pas très franches, pour les dépassements on a déjà vu mieux. Cela dit, la châssis de l’Optima rend le comportement routier sain et même sur route sinueuse, comme celles qui entourent Nice, l’Optima fait preuve d’une agilité remarquable. Il ne lui manque plus qu’un moteur digne de ce nom pour que l’Optima se face une place de choix sur nos marchés.

Il reste deux arguments de choc dans le programme Kia. D’une part, la garantie sept ans, disponible sur toute la gamme, et d’une autre part, le prix. Oui, le petit morceau de papier que l’on donne au vendeur pour ensuite prendre possession de son automobile, est bien plus petit que chez tout autre constructeur. 31 990€ en haut de gamme premium Navi, c’est tout simplement le meilleur rapport qualité/prix du segment ! Il faut croire que le rêve américain n’est pas si utopique que ça…

Essai vidéo

Galerie Essai Kia Optima:

DSC_0035DSC_0036dsc_0092dsc_0083dsc_0078dsc_0060dsc_0057dsc_0055dsc_0046dsc_0044

A lire également: Kia KH : croquis du futur vaisseau amiral de la marqueChicago 2012 : Kia Track’ster Concept

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Essai Kia Optima 1.7 CRDi 136 : sauce américaine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
GREG
Invité

Je trouve dommage que vous n’ayez pas inséré d’images de l’intérieur dans votre reportage.
Et dans la galerie photo, aucune image montrant l’intérieur « de face », vu des passagers arrière.

Dédé
Invité

Vous exagérez sur les plastiques, ils sont très loin d’être douteux.

François
Membre

C’est coréen donc il faut faire dans le cliché avec les plastiques durs, à croire que le journaliste a tripoter tous les recoins pour vérifier le truc 😉
Les mêmes plastiques dans une VW et nous aurions eu des éloges du genre « c’est moussé à coeur ».
Après ça le groupe Hyundai / Kia est la valeur qui monte au niveau mondial, les autos sont garanties 7 ans en France et tout ça c’est certainement parce que c’est de la grosse m***

beniot9888
Membre

Article :
31 990€ en haut de gamme premium Navi, c’est tout simplement le meilleur rapport qualité/prix du segment !

Vidéo :
Et ses concurrentes offrent une vie à bord plus cossue, pour un prix sensiblement identique.

Faudrait vous mettre d’accord !

Amedjay
Invité

La ligne est fluide et racée, c bien plus beau qu’une 508 par exemple

IS-F
Invité

La KIA K5/Optima 2.0 TURBO GDI BVA6, la plus haute de gamme de K5, coute 29,800,000 Wons en Corée prix catelogue, environ 20,150 Euros. Si vous voulez la Navi, comptez 1,170,000 WON en plus, ou 800 Euros. Donc avec environ 21,000 Euros, vous avez une Optima, très haute de gamme avec Navigation et tout.

Le prix d’automobile en Europe est bien trop cher, sauf les grosse Ferrari, Lanbo etc.

IS-F
Invité

Voici le lien, si vous pouvez lire le coréen….
http://direct-auto.co.kr/?dir=carinfo&job=Estm&code=120^1175^11965^106013#req

beniot9888
Membre

C’est quoi l’intérêt de nous donner le prix coréen ?

IS-F
Invité

Tout simplement pour l’intérêt de la liberté d’information; et pour dire que les gens en Europe doivent payer beaucoup plus cher pour acheter des berlines neuves.

beniot9888
Membre
Ben dans ce cas, donne nous des infos complètes. Comme le taux de taxe local et est-ce que celui ci est déjà appliqué dans le prix dont tu parles (ce n’est pas le cas partout, comme aux USA par exemple) ? Ou encore, est-ce que le transport ne peut pas avoir une influence sur ce prix ? Comment est placée cette voiture par rapport à ses concurrentes équivalentes en Corée ? Quel est le niveau de dépollution atteint par cette Kia turbo (sachant que la dépollution coûte cher) ? Etc… Je trouve que les prix des voitures ont augmenté beaucoup… Lire la suite >>
wizz
Membre
En es tu sûr? Voyons cela. Le plus dur, c’est de trouver des exemples. Et ça tombe bien, j’en ai une http://membres.multimania.fr/cit43/Autoshorsserie_2/Electrique_Saxo.htm c’est un article sur la Citroen Saxo Electrique Et au fond, à la fin, on y trouve une comparaison avec une Saxo thermique, la Saxo 1.6 SX, que voici http://guide.autodeclics.com/f22080-citroen-saxo-saxo_16i_sx_a_3_portes.html Comme tu peux le voir, la Saxo 1.6i SX coutait 85600 francs, et ne possédait ni airbag, ni abs, ni radio RDS… Alors, 85600 francs en 1996, ça représentait quoi comme somme? Pour cela, on se repère par rapport au SMIC. Et en 1996, le smic valait 38… Lire la suite >>
IS-F
Invité

@beniot9888: lol@tes réponses. Chaque fois si on veut communiquer le prix d’un véhicle à l’étranger, on est obligé de donner une liste comme ça? je ne suis pas venu ici pour vous donner un prix choc, c’est la fourchette normale en Corée pour acheter une voitre du segment D (Sonata, K5, SM5 etc), et c’est le prix TVA inclu. Avec environ 1 500 Euros de taxe automobile plus les frais administratives, vous pouvez partir avec la nouvelle voiture.

beniot9888
Membre
@ Wizz, C’est discutable aussi comme raisonnement. Car ça se base sur le smic. Ce qui n’est pas faux. Mais le smic a beaucoup plus augmenté que le salaire moyen. Entre les 85000 francs (presque 13000 euros) de 1996 et les 16400 euros d’une C3 vti 95 confort, il y a une hausse de 26 %. Moi, je ne travaillais pas en 1996. Mais si je demande à mon père si sa rémunération a augmenté de 26 % entre 1996 et maintenant, il va bien rigoler… Car au final, elle a beau avoir plein d’airbags et de clim, elle ne… Lire la suite >>
wizz
Membre
merci de comparer ce qui est comparable sans quoi, ça ne voudra plus rien dire parce que si c’est pour acheter une voiture juste pour son aspect fonctionnelle, alors ça sera possible un jour mais ce jour à, tu seras au premier plan pour dire que les constructeurs se foutent de la gueule des clients, et dont de toi, en proposant une voiture vide, 4 roues, 1 moteurs, 4 places, 1 volant et basta bref, quand on veut raler, alors on trouve toute sorte de prétexte pour le faire et en attendant, qu’as tu acheté comme voiture? as tu toujours… Lire la suite >>
beniot9888
Membre
Qu’est ce qui n’est pas comparable exactement ? Cette C3 ne fait objectivement rien de plus, au quotidien, que ne faisait la Saxo. On fait la même chose avec. La Saxo avait des vitres teintées électriques. C’était ce qui était attendu à l’époque. La C3 aura plein d’airbags et une clim manu. C’est ce qu’on attends de nos jours. Ces 2 voitures sont des voitures « moyennes » de leur époque. Après, oui, je préfère percuter un arbre en C3. Mais tout comme je préfère percuter un arbre dans n’importe laquelle de ses concurrentes actuelles plutôt que dans une Saxo. Les deux… Lire la suite >>
wizz
Membre
Si une C3 VTI 95 confort coute 16400€, alors à ton avis, cette voiture, si jamais on doit enlever toutes les options qui n’existaient pas sur une Saxo, alors à combien ça reviendrait Et inversement. Si on devait rajouter toutes les options sur une Saxo pour avoir la même chose que dans une C3, alors au lieu d’être vendue à 85000 francs, ça reviendrait à combien sinon. Bref, ça s’appelle comparer ce qui est comparable. Un exemple. On entend trop souvent qu’une Peugeot 407 coute cher, et qu’on pourrait avoir une BMW Serie 3 avec la même somme. Sauf que… Lire la suite >>
beniot9888
Membre
Toujours pas d’accord. Mais alors, voyons les choses de ton point de vue. En 1996, j’avais un ordinateur. Je ne me souviens plus trop de ce que c’était, mais il est fort probable que le smartphone dans ma poche soit plus puissant. Pourtant, je me souviens qu’à l’époque, j’y avais investi 10 000 francs. L’ordi portable sur lequel je tape aujourd’hui est incommensurablement plus puissant. Puisque tu ne veux pas voir les choses sous l’angle du « je fais juste tourner les jeux du moment, il n’y a que le moment qui a changé ». Et cet ordi m’a coûté 700 euros.… Lire la suite >>
wpDiscuz