Accueil Actualités Entreprise Licencié, l’ex CEO de Mercedes USA contre-attaque

Licencié, l’ex CEO de Mercedes USA contre-attaque

56
0
PARTAGER

Remplacé par Steve Cannon aux manettes de Mercedes USA, Ernst Lieb avait été évincé en octobre dernier après avoir été accusé d’avoir trahi la politique éthique de la marque. En clair, on lui reprochait d’avoir confondu les caisses et profité des deniers du groupe à des fins personnelles. Comme souvent dans ce genre de conflit, l’ancien salarié a décidé de contre-attaquer.

C’est l’avocat d’Ernst Lieb, l’ancien CEO de Mercedes USA, qui s’est exprimé dans les médias américains alors que de nouvelles informations pointaient quant aux motivations plus concrètes ayant poussé l’employeur à licencier son client.

On lui reproche ainsi d’avoir dépensé quelques 100 000 dollars pour différents travaux et aménagements de sa maison de fonction. Pêle-mêle on évoque l’achat d’un ensemble home cinéma ou encore l’acquisition d’un sèche linge et d’un lave-linge.

On lui attribue également d’avoir fait payer au groupe les cours et licences de golf pour son épouse. De quoi atteindre le montant de 100 000 billes verts ?! Tout ceci, l’ex salarié le réfute fermement. Aussi son avocat annonce que son client entend aussi porter l’affaire devant la justice afin de demander réparation et le blanchir de toutes les accusations.

A lire également. Le CEO de Mercedes aurait-il confondu les caisses ?

Source : Automotive News.

Crédit photo : Daimler.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz