Accueil Alternatives Les Yvelines s’engagent pour les « véhicules intelligents »

Les Yvelines s’engagent pour les « véhicules intelligents »

82
1
PARTAGER

Quatre lauréats vont se partager trois millions d’euros mis en jeu par le département des Yvelines pour promouvoir les « Véhicules intelligents – Ville du futur ». Les prototypes seront exposés au Salon de Genève, l’an prochain.

C’est la deuxième fois que le département des Yvelines se lance dans un tel projet. Afin de promouvoir son plan de relance de l’automobile dans le département (qui comptait aussi l’accueil du Grand Prix de France à Flins), les Yvelines ont lancé un appel à projets dotés de 3 millions d’euros.

Le jury, coprésidé par Jean-Marie Duthilleul, architecte membre de l’équipe de Jean Nouvel pour la consultation du Grand Paris, et Philippe Aussourd, président de l’Avere-France (association pour le développement du transport et de la mobilité électriques), a été chargé de sélectionner les lauréats parmi 15 dossiers de candidature.

La société ADM CONCEPT et les 3 consortiums portés par Induct (avec Muses et le LIVIC- IFSTTAR), AAA-Industries (en partenariat avec Style&Design et Exid) et AKKA Technologies (avec Controlsys, l’INRIA et DBT) sont les quatre lauréats de l’appel à projets « Véhicule intelligent – Ville du futur ». La dotation de 3M€ est répartie entre ces entreprises pour réaliser, en un an, leurs démonstrateurs roulants. La majeure partie des travaux de Recherche & Développement doit être effectuée dans le département des Yvelines.

Les quatre véhicules fonctionneront selon deux modes alternatifs : en conduite manuelle et en conduite automatique pour permettre un déplacement du véhicule vers son lieu de stationnement sans conducteur à bord.

Les projets seront présentés au public en mars 2013 sur le stand du Conseil Général des Yvelines au Salon de Genève.

« Il est important de miser sur l’innovation pour maintenir et relancer la filière automobile dans le département », insiste Alain Schmitz, président UMP du Conseil Général 78. Denis Pacheteau, du groupe Akka et lauréat en 2010 et 2012, complète : « Ces subventions nous permettent d’accélérer nos travaux et nos recherches et de pérenniser notre activité et nos emplois dans le département. »

Et aussi
Design : un concours autour de l’Opel Ampera 2020
Carlos Tavares défend la stratégie électrique de Renault face aux députés

Sources : CG78 et Le Parisien
Photo : CG78

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Les Yvelines s’engagent pour les « véhicules intelligents »"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
philippe
Invité

Du contribuable tu ne te lasseras jamais de faire les poches.

wpDiscuz