Accueil Actualités Entreprise Bilan 2011 : France

Bilan 2011 : France

87
4
PARTAGER

Après le bilan du dernier mois de décembre, voici désormais les grands chiffres clôturant l’exercice dernier. Et finalement, par rapport aux prévisions les plus pessimistes, la chute aura été plus contenue que ce qu’on prévoyait avec un repli de 2,1 % à 2 204 065 immatriculations. Le bilan est même plutôt bon si on se souvient que l’année 2010 avait été marquée par un résultat très élevé, prime à la casse oblige. Cependant, force aussi est de constater que les résultats de nos nationaux ne sont pas en ligne avec le bilan général.

Justement, quid du bilan 2011 pour les marques françaises ? Au sein du groupe Renault, la marque et Dacia auront finalement totalisé 544 697 véhicules particuliers en repli de 9,6 % dont une chute de 15 % chez Dacia finissant l’année avec une part de marché de 24,7 % dans les VP.

Ambiance similaire au sein du groupe PSA puisque Peugeot aura dévissé de 7,7 % à 369 731 modèles quand Citroën totalisait l’immatriculation de 323 068 unités en repli de 1,5 %. Au final, les groupes français bouclent donc l’année en recul de 7 %. La fin de la prime à la casse (malgré les politiques commerciales agressives) aura logiquement pénalisé leurs petites et moyennes autos.

Au contraire, avec une progression de 7,9 %, les marques étrangères auront connu (globalement) un meilleur exercice. L’ogre Vokswagen, le groupe, termine l’année en progression de part de marché de 1,6 % à 12,6 % pour un volume de 277 477 véhicules.

Notons aussi l’avance prise par Audi devant ses compatriotes allemands dans la guerre du premium germanique puisque la firme aux anneaux aura bouclé 2011 en progression de 16 % à 59 363 unités quand BMW affichait une timide hausse de 0,5 % à 46 300 exemplaires et Mercedes marquait le pas reculant de 4,7 % à 43 547 unités. A travers ce dossier de presse, le CCFA livre davantage de chiffres et publie de détails. Mais on peut aussi noter la mauvaise année de Fiat dévissant de la 4e place à la 7e position, Nissan doublant Toyota, la bonne tenue de Ford ou encore la poursuite de la marche en avant de Hyundai/Kia.

Qu’attendre pour 2012 alors que les commandes auraient plongé en décembre dernier ? Les groupes français tablent sur un volume final oscillant entre 1,9 million d’unités et 2 millions d’exemplaires ou une baisse générale entre 6 % et 10 %. Des groupes français dont on se doute (pour deux d’entre eux) que 208 et nouvelle Clio devront percer fortement. Certitude quasi acquise : ce mois de janvier devrait être en forte baisse par rapport à janvier 2011.

A lire également. Bilan décembre 2011 : France.

Source : CCFA.

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Bilan 2011 : France"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAM
Invité

Entre le 59 363 unités de Audi, le 46 300 unités de BMW et le 46 300 exemplaires de Mercedes, y’a de grande chance que les Audi A1, Q5 et A3 expliquent cet écart. C’est autant plus intéressant de constater que Mercedes se maintient bien et doit vendre plus de grandes berlines bien chères là où Audi vend des petites autos….. L’arrivée de la prochaine Classe devrait changer beaucoup de choses, notamment en Allemagne où elle va cartonner…

SAM
Invité

la prochaine Classe A…

Homer S.
Invité

@SAM Je te confirme, j’ai pu les chiffres exact mais ça donne un truc comme ça en Europe la Classe E 150000exemplaires, série 5 110000 & Audi A6 90000.

SAM
Invité

Comme quoi le succès Audi en Europe vient surtout des petits modèles (A1, A3, Q5), l’A4 faisant exception, là où BMW et Mercedes vendent plus des berlines et de gros SUV, Audi se rattrape en Chine…

wpDiscuz