Accueil Champ Car Alon Day: un Israélien en Indy Lights

Alon Day: un Israélien en Indy Lights

101
0
PARTAGER

Régulièrement, on vous présente des « nouvelles têtes », censées exploser en monoplace. En Indy Lights, la nouvelle star s’appelle Alon Day. Il vient d’être recruté par Belardi.

Jusqu’ici, il y a eu peu d’Israéliens en sport automobile. Ils ont d’autant plus de mal que jusqu’à récemment, le sport automobile y était totalement interdit.
Cette année, un championnat est apparu: la Formula Israel, qui se court avec des ex-FR 2.0. Son promoteur est un certain Erez Liven, qui a couru en Formule BMW avec Sebastian Vettel.

Certains se souviennent peut-être de Chanoch Nissany. A 38 ans, cet homme d’affaire s’était mis en tête de devenir pilote de F1. Minardi n’avait pas plus de scrupules que cela et il a roulé lors des essais du Grand Prix de Hongrie 2005. Ses temps étaient déplorables. Comme il a épuisé ses fonds après ce test, il a disparu aussi vite.

Alon Day est le premier pilote Israélien qui ait de vraies chances de percer.

Il débute à 17 ans, en 2008, lors d’une manche d’Asian Formule Renault à Zhuhai.  Il se qualifie 2e. Lors du premier départ, une voiture reste scotchée sur la grille et les commissaires décident de réaliser un deuxième départ. Visiblement déconcentré, Day sort violemment au 2e tour. Sa voiture est détruite et sa saison s’arrête là.

Il revient en 2009. Le championnat se transforme en duel entre l’Angolais Luis Jorge da Silva et lui. A eux deux, ils remportent 10 des 12 courses!

L’Israélien a le dernier mot et il remporte le titre.

Day part ensuite en Allemagne, pour y disputer le championnat de F3.

Peu avant le début de saison, on lui demande d’effectuer son service militaire. Il réussit à obtenir une dispense, au motif que le service ruinerait sa carrière.

Du reste, le bilan est assez modeste, avec deux quatrième places.

Il redouble en 2011, où il monte deux fois sur le podium et termine 4e du classement final.

En parallèle, il dispute deux meetings d’Euro F3.

En décembre, il teste une Indy Lights au Palm Springs Raceway. D’après Brian Belardi, il y explose les chronos et le team-manager de l’équipe éponyme de l’embaucher dans la foulée.

Day sera le premier pilote de monoplace Israélien aux Etats-Unis.

Source:
Racer.com

Crédit photos: Belardi (photo 1), FRD (photos 3, 4 et 5) et Alon Day (photos 6, 7, 8 et 9.)

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz