Accueil Ecologie Une «voiture» électrique à moins de 5.000€ !

Une «voiture» électrique à moins de 5.000€ !

307
24
PARTAGER

C’est lors du dernier Electrical Vehicle Congress qui s’est tenu à Bruxelles fin octobre que les plus spécialistes de la discipline ont pu découvrir l’Urbi, un drôle d’engin que son concepteur, l’ingénieur belge Jacques Ladyjensky, espère bien voir produit à moyen terme.

L’Urbi, ce n’est pas vraiment une voiture, pas vraiment un quad, mais un peu un mélange des deux. Doté de quatre roues et d’un design simpliste qui hésite entre sixties et futuriste, l’Urbi fait office de véritable ORNI dans le paysage urbain. Son créateur l’a voulu léger et, surtout, bon marché car d’après lui, les voitures électriques actuelles seraient trop chères, alors qu’un engin comme le sien pourrait servir de 2ème ou troisième voiture du ménage.

Selon son propre «business plan», sa voiture pourrait être commercialisée aux environs de 5.000 euros s’il parvenait à en vendre 600 durant les deux premières années de sa mise sur le marché, avant de descendre à 4.000 euros en faisant passer la production annuelle à 3.500 exemplaires.

Pour contenir les prix, l’homme a décidé de faire confiance aux batteries au plomb pour alimenter le moteur électrique, moins onéreuses que les Lithium-Ion, qui permettent d’offrir une autonomie d’une cinquantaine de kilomètres. Celles-ci se rechargent via un simple branchement sur le secteur.

Un choix qui se paie sur la balance. C’est pourquoi le reste de l’auto fait l’objet d’une chasse aux kilos poussée : pas de portières, pas de tableau de bord, une simple banquette en guise de siège, et un essuie-glace qui se manœuvre manuellement !  A l’arrière, un petit coffre, uniquement accessible depuis l’intérieur, permet de charger «l’équivalent de deux caddies».

Une présentation dépouillée donc, mais une structure voulue avant-gardiste puisque réalisée en fibre de carbone tressée soutenant la coque et un pavillon transparent moulé en plexiglas caoutchouteux.

Intéressé ? Le brevet de Jacques Ladyjensky est en vente, à la recherche d’un industriel qui serait prêt à en lancer la production. Un nouveau concurrent pour le Renault Twizy ?

Source : soirmag.be

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Une «voiture» électrique à moins de 5.000€ !"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Umaga
Membre

Il faudrait qu’un inventeur motorise directement les caddies, ça reviendrait encore moins cher 😉

Mamadou Dupont
Invité

La Twizzy n’a pas de souci à se faire !

xav
Invité
Ouai bah y’a beaucoup plus de bonnes idées que de mauvaises dans ce projet! Allier la simpplicité des batteries au plomb avec des matériaux avantgardistes comme le carbone et le plexis parrait beaucoup plus viable economiquement que d’utilisé des batteries hors de prix qui obligent à mettre du confort dans le vehicule pour avoir une certaine cohérence entre finitions et prix du véhicule. réaliser un véhicule pouvant transporter des bagages et une perssonne au sec sans ouvrants est il faut le dire une prouesse! elle parait limite plsu ingenieuse que la 2cv premiére du nom. Ce projet meriterait effectivement un… Lire la suite >>
SAMUEL
Membre

il subsiste tout de meme un manque de coherence entre le choix du materiau de la caisse et le choix de la technologie des batteries.
mais à ce détail près, le projet est deja bien abouti. il a un sens dans le paysage urbain d’aujourd’hui.
par contre, dans le paysage automobile, il va etre difficile a integre. pas qu’il soit aberrant, non mais difficile a admettre par les utilisateurs que nous sommes. quoique le tarif proposé le rende réaliste.

philippe
Invité

Bref, l’avenir en ville c’est le scooter électrique.

Le reste c’est du pignolage.

ZISSOU
Invité

Génial! on a tout de suite le sourire en regardant cette vidéo. On a l’air moins bête au volant d’une blague pareille, qu’en conduisant, au hasard, une Twingo Gordini ou une mini Gucci.
Le coté oeuf est sympa, mais peut avoir peur de casser la coquille. Un style plus cubique (genre courreges EXE) et des jantes tôles résolverait facilement ce petit problème (et pourrait même faire baisser le prix!). Sachant que les deux ennemis de la voiture électrique sont le poids et l’envie de rouler vite, cette voiture a tout compris. Bravo.

wizz
Membre
et si on te propose d’acheter une Fiat Panda 750 fire, tu dirais quoi…. Pourtant, cette voiture a « tout compris ». Elle est légère, et ne roule pas vite Et si on reste en France, on avait aussi des voitures dans ce genre, comme par exemple la Citroen Visa moteur bicylindres 602cc, 32ch et 42Nm de couple. Le tout 706kg à 120km/h le vent dans le dos (et à condition d’avoir une très longue ligne droite pour pouvoir ateindre cette vitesse) Cette même voiture modernisée avec des aciers modernes, on peut sans difficulté descendre à 500kg (et 0 étoile au crahstest).… Lire la suite >>
ZISSOU
Invité
@WIZZ En effet, la Panda première du nom était une super(be) voiture, et même son nom était sympathique. La Visa commençait déjà à « singer » ce qu’elle n’était pas, ce qui faussait un peu l’homogénéité du message. Par contre, je ne suis pas d’accord pour le crash-test. Plus une voiture est légére plus il est facile d’obtenir des étoiles au crash-test. (je ne crois pas qu’il y ait eu de révolution technologique dans les aciers ces 20 dernières années, mais plutôt dans la conception « géométriques » des zones d’absorptions…). Les acheteurs pour une voiture qui nous renverait une image sympathique (ou juste… Lire la suite >>
wizz
Membre

La conception « géométrique », c’est ce qu’on appelle de la RDM

Quant aux progrès de l’acier, ils sont énormes, bien plus qu’on n’y croit. Et les constructeurs automobiles l’utilisent de plus en plus. Un des exemples les plus connus, c’est la Mazda 3, qui a réussi à être plus légère que la précédente génération, et ce sans utiliser massivement des alliages léger, grace à l’emploi des aciers à haute performance d’élasticité

http://www.mazda.fr/showroom/mazda3/performance/

et les progrès des aciers (on n’est plus avec les 210MPa que les anciens apprennaient à l’école)

http://www.le-pont.com/Histo/programme/interventions/lcpc/JM%20Vigo.pdf

wpDiscuz