Accueil Divers Xenatec : dans la zone rouge

Xenatec : dans la zone rouge

88
6
PARTAGER

Sans repreneur sérieux, rapide et présentant des garanties solides, point de salut. Visiblement le carrossier allemand Xenatec se rapproche très clairement de la faillite. Entre manque cruel d’argent dans le caisses, plan de licenciements et carnets de commande désespérément vides, Xenatec n’a jamais été aussi près d’un dépôt de bilan pur et simple.

Le business de Xenatec à partir de Maybach 57S sauce coupé ne tourne plus rond. Enfin, ne tourne pas rond du tout.

Alors que la société allemande tablait sur une centaine de coupés, avançant même une moitié déjà réservée, il se dit désormais que seulement huit exemplaires auraient trouvé preneur entre l’Allemagne, la Suisse et Dubaï. Trop peu. Ou trop cher pour une auto, certes assez exclusive, vendue la bagatelle de 800 000 euros.

Voilà comment le carrossier allemand a été placé en liquidation judiciaire alors que les caisses sonnent très creux. Faute d’argent frais et de repreneur, la situation de Xenatec devrait déboucher sur une faillite surtout que l’administrateur judiciaire en charge du dossier aurait reconnu l’absence totale d’intérêt pour une reprise de l’activité. La deadline tiendrait jusqu’à la fin de ce mois. Cette option ne devrait pas non plus contenter Maybach… Une marque pour laquelle également on peut s’interroger sur l’avenir concret.

A lire également. Salon de Genève 2011 : Xenatec Cruserio, Xenatec dévoile la Maybach 57 S Coupé et 715 000 € pour la première Maybach 57 S Coupé.

A voir également. Galerie Xenatec Cruserio.

Xenatec_Cruserio_2Xenatec_Cruserio_1Xenatec_Cruserio_3

Source : Stimme, GTSpirit et Autoblog.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Xenatec : dans la zone rouge"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
cycledelic
Membre

On comprend bien que la santé de Xenatec ne peut pas être pérenne, alors même que la situation des voitures sur lesquelles ils basent leur travail n’est pas assurée…

Membre

Et si en plus sils mentent sur leurs réservations pour faire croire que ça marche … bein ça peut pas marcher

Flo_rs69
Invité

Au départ elle devait coûter 675k € et là on parle de 800 si au dernier moment le constructeur décide de changer le prix, même si la clientèle est millionnaire, c’est pas sérieux. Et louche.

Tarzanbongolo
Invité
Maybach va mal. Mais si Renault reprenait cette marque elle se porterait mieux pour la raison suivante : MayBach a souvent été comparé au haut de gamme de Daimler ; la Mercedes type S. Si Renault reprenait cette marque en continuant d’être allié à Daimler (3%) La Marque Maybach ne serait plus considéré comme une copie de la S, mais comme un haut de gamme à la française. Bien entendu il faudrait faire participer des marques de luxe à la confection de l’intérieur de la voiture ; par exemple pour le choix des cuir intérieurs la marque Hermes où le… Lire la suite >>
Tarzanbongolo
Invité

J’ajoute qu’il serait dés lors facile de maintenir un prix à 800 k€ dés lors que quelques sacs de bagages Hermes se trouveraient en sus dans le coffre de la voiture.

wpDiscuz