Accueil Chrysler Sergio Marchionne tacle l’Europe

Sergio Marchionne tacle l’Europe

103
12
PARTAGER

Italo-Canadien, Sergio Marchionne s’est montré très « nord-américain » cette semaine dans ses déclarations. Invité à s’exprimer devant la Chambre de Commerce italienne du Canada à Montréal, l’homme au pull sombre a exhorté l’Europe à suivre l’exemple nord-américain.

PDG de Fiat et de Chrysler, Sergio Marchionne connait parfaitement la situation que les constructeurs doivent affronter de chaque côté de l’Atlantique. Selon lui, les Européens n’ont pas fait les efforts que les Américains ont produits depuis 2009.

« Le secteur automobile européen manque de compétitivité », a-t-il déclaré. « Au lieu de restructurer le secteur, les gouvernements européens continuent de donner des subventions à des constructeurs nationaux sans se soucier du traité de Rome, fondement de la Communauté Economique Européenne. Les dirigeants européens doivent changer leurs façons de faire. »

Toujours selon Marchionne, l’industrie, le gouvernement et les travailleurs américains ont réussi à enrayer un frein structurel à la croissance « en éliminant entièrement la capacité de production excédentaire ».

Y a-t-il une telle nécessité en Europe ? Le continent, les gouvernements et les opinions publiques seraient-ils capables de suivre l’exemple américain ?

Source : Reuters
Photo : Fiat

Et aussi : Sergio Marchionne croit-il en Fiat ?

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Sergio Marchionne tacle l’Europe"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Totopl
Invité

C idiot. prenons l’exemple de renault en france. les sites sont a 20% de leur capacité quand le site de bursa par exemple est a 120%. si on supprime les surcapacités on ferme beaucoup d’usines. il faut plutot etudier le redeploiement de la production. toujours renault (dsl c le seul constructeur pour lequel j’ai des infos precises) reaffecte le trafic en france dans une usine qui sortait un peu plus de 100 000 clios qui n’y seront plus produites… oui mais en 2010 la production du trafic en europe c 68000 unités!

Raph
Invité

L’exemple Nord Americain, Haaa oui celui de ces imbéciles qui ont pondu pendant 30ans des m****s restée bloquée technologiquement et qualitativement au niveau des années 70 80 et qui ont enfin fini par ce casser la g****e pcq leurs pognons venait d’investissement banquier plus que de la vente de leurs dechets sur roues.

wizz
Membre

Les consommateurs américains ne vivent pas dans un pays comme ce fut l’URSS. Ils ont le choix, la libeté d’acheter ce qu’ils veulent.
Et donc les constructeurs US fabriquent ce qui se vend. SI ça ne vendait pas, alors ils auraient fait autres choses, développer autres types de véhicules.

kloubachev
Invité
bah l’exemple nord américain, c’est Ford qui vend les bijoux de famille à Tata, GM qui passe sous chapitre 11 et Chrysler qui se fait bouffer par Fiat sans que ce dernier ne sorte de capital (juste en apportant de la technologie). Je crois qu’il y en a qui en ont bien profité des lois européennes concernant la pollution et la sécurité, sans compter les primes à la casse à chaque fois que ça allait mal (pour importer des voitures de Pologne qui plus est). Qu’ils fassent gaffe, si on les laisse tous seuls, ils vont certes importer des chrysler… Lire la suite >>
leelabradaauto
Invité
on peut tjrs tout critiquer, « de l’extérieur », mais l’europe est quand même le continent où les meilleurs produits sont fabriqués. le défaut de la qualité est d’être imité, copié. les temps changent et on a plus le droit sur route d’utiliser les voitures et se servir de la technologie, alors on change son fusil d’épaule. Les Américains ont tjrs du retard sur la technicité de l’automobile. Les tarifs qu’ils pratiquent sont normaux , vu que l’ingéniérie n’est pas à la hauteur de Renault, BMW, citroën. Oui c’est facile de critiquer de l’extérieur. Comment des journalistes puissent se faire leurrer en… Lire la suite >>
cycledelic
Membre
Il ne faut tout de même pas négliger que nombre d’équipementiers dans l’automobile viennent des US. Goodyear est une référence en pneus hivers et pneus sportifs, BorgWarner fournit des turbo sur le 2.0l tfsi du groupe VAG (les 1ers turbo sur un moteur à injection directe), Delphi fournit Mercedes, PSA, Kia en rampe commune de dernière génération, etc, etc Le 3.5l Ecoboost de Ford n’a pas grand chose à envier aux moteurs européens (V6, twin turbo, injection directe et 355/365ch), qui plus est, il marche avec un taux d’octane de seulement 91 (recommandé seulement en dépannage sur les moteurs équivalents… Lire la suite >>
wpDiscuz