Accueil Actualités Entreprise SAAB, bientôt chinois à 100% ?

SAAB, bientôt chinois à 100% ?

47
10
PARTAGER

Entre les multiples rebonds, rumeurs, communiqués, l’actualité de SAAB ne cesse d’osciller entre une fin qui semble inévitable et l’espoir d’un sauveteur héroïque… Aujourd’hui, il n’y a pas un, mais deux sauveteurs en lice, PangDa et Youngman qui ont accepté de racheter la totalité de SAAB… Reste à obtenir les accords des autorités.

La situation de SAAB continue d’évoluer. Voici une semaine, l’administrateur judiciaire, Guy Lofalk, annonçait avoir demandé à la justice de mettre fin au processus de restructuration. Selon lui, les ressources financières étaient purement et simplement insuffisantes pour mener à bien cette dernière. Le même jour, SWAN (Swedish Automobile) indiquait avoir trouvé un financement temporaire auprès de North Street Capital, acheteur potential de son autre filiale, Spyker… Quelques jours, plus tard, la holding hollandaise et ses partenaires chinois PangDa et Youngman confirmaient la fin des accord signés en juin dernier. Tout en sous entendant que ces mêmes partenaires avaient proposé de racheter la totalité de SAAB.

Une éventualité à présent confirmé officiellement, alors qu’il y a quelques jours à peine Victor Muller disait avoir refusé une précédente offre de rachat… Mais les choix sont aujourd’hui très limités pour assurer l’avenir de la marque suédoise. SWAN, PangDa et Youngman ont ainsi signé un protocole d’accord pour le rachat de 100% de SAAB Automobile AB et de sa filiale SAAB Great Britain Ltd. Le tout pour 100 millions d’euros, et un engagement d’assurer un financement à long terme du constructeur…

Suite à cet accord, Guy Lofalk a retiré sa requête auprès de la cour, et SAAB reste donc dans le processus légal de restructuration, repoussant une nouvelle fois le spectre de la faillite. Toutefois, l’accord valable jusqu’au 15 novembre reste soumis à l’accord des autorités, et en particulier de Pékin. Autant dire que l’histoire n’est pas achevée tant que le oui fatidique n’est pas tombé…

Source : Swedish Automobile / SAAB

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "SAAB, bientôt chinois à 100% ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Facel
Invité
Sans faire de la sinophobie primaire, il faut bien dire que la Suède aura tout simplement perdu le contrôle de son industrie automobile au cours de la crise que nous connaissons depuis 2008, Volvo ayant été racheté par Geely, et Saab par Pang Da-Youngman. Pour le moment, cela ne prête pas trop à conséquence, mais n’assisterons-nous pas, dans quelques années, à la disparition des bureaux d’étude et des usines, tant à Göteborg qu’à Trollhättan, pour les voir transférés en Chine? En tout cas, même si la Suède n’est pas dans l’euro, il ne faudra pas dire ensuite que l’U.E. travaille… Lire la suite >>
François
Membre

« il faut bien dire que la Suède aura tout simplement perdu le contrôle de son industrie automobile au cours de la crise que nous connaissons depuis 2008 ».
GM a pris complètement le contrôle de Saab en 2000 et Ford a acheté Volvo en 1999, la Suède a donc perdu le contrôle de son industrie automobile bien avant 2008.

jurassix
Invité

Reste que le groupe AB Volvo qui lui est suédois se porte bien. Et Scania se porte pas mal non plus…

Cooltea
Invité
Il serait peut-être temps que les occidentaux cessent d’avoir ce complexe de supériorité qui les fait croire que toute industrie tombant dans les mains de non-occidentaux finirait mal… Dans l’industrie automobile en tout cas, on a vu les allemands de BMW tuer Rover, qui est train de renaître en Chine; on a vu l’américains Ford museler Jaguar et Rover, qui retrouvent de la couleur grâce à l’indien Tata; on voit Volvo se développer très positivement sous contrôle du chinois Geely. Alors, pour que la marque Saab survive encore, faudrait-il vraiment ne compter que sur un sauvetage européen ? Soyons lucide…… Lire la suite >>
François
Membre
Vous sortez non seulement du sujet Saab mais en plus ce que vous dites est faux. – Dans la gamme Chevrolet d’aujourd’hui en Europe, plus aucun produit n’est de Daewoo depuis le changement de génération de l’Aveo. Au sujet de cette dernière, je ne nie pas que sa conception est plutôt sud-coréenne (et les modèles pour l’Europe produits là-bas), le côté « mondial » fait rire si on parle conception mais elle est conçue telle quelle au contraire du modèle d’avant. J’ajoute que les Aveo (appelées Sonic sur place) nord-américaines sont « made in USA ». – Opel va monter de gamme car pour… Lire la suite >>
Homer S.
Invité
@Cooltea Jaguar a été remis sur les voies sous l’air Ford, ainsi qu’Aston (mais qui depuis sa vente se porte mal) & Land Rover qui été entrain de couler avant d’être repris en main sous l’air BMW Tata n’a pas réellement encore poser sa patte, le prochain véhicule sera le premier 100% tata (je compte pas l’évoque car les choix ont été posé avant le changement de hiérarchie) Volvo sauvé ? ils est trop tôt pour le dire, il faut attendre minimum 3ans pour voir les premières décision chinoise impacté la production. Mais ça semble mal parti car depuis le… Lire la suite >>
Cooltea
Invité
@François: vos commentaires m’étonnent, de la part de quelqu’un que je considérais comme étant généralement bien informé concernant le monde automobile… vous devriez quand même savoir que pratiquement sinon toutes les Chevrolet de la petite et moyenne gamme sont conçues au départ par GM Korea, ex-Daewoo, même si (comme beaucoup de voitures « françaises » d’ailleurs) elles sont aussi assemblées ailleurs qu’en Corée. Quant à écrire que Opel sera une marque de luxe comme Buick, j’ai vraiment des doutes, d’abord parce qu’Opel n’a aucune image de luxe en Europe, et ensuite Buick est trop inconnue en Europe. Je vois plutôt une stratégie… Lire la suite >>
François
Membre
« vous devriez quand même savoir que pratiquement sinon toutes les Chevrolet de la petite et moyenne gamme sont conçues au départ par GM Korea » je ne crois pas avoir dit autre chose dans ma note mais contrairement aux Daewoo d’il y a 10 ans, j’ai ajouté que ces autos étaient conçues pour être conformes aux goûts des consommateurs américains ou européens (avec réadaptations locales style diesel en Europe ou moteurs de 138 chevaux en Amérique) et pas juste des produits attractifs par leur prix. Ensuite je n’ai pas dit qu’Opel était une marque haut de gamme, j’ai dit que GM… Lire la suite >>
Cooltea
Invité
@François: aucun de nous n’est sensé être devin…ceci dit, je persiste à penser que les américains de GM, avec l’esprit purement « américain » tel que je les connais, tenteront à terme d’imposer en Europe et mondialement, la marque traditionnellement américaine de Chevrolet, au détriment d’Opel, Vauxhall ou Holden. Autant la marque très américaine de Ford est répandue mondialement, autant GM essaiera de ne plus disperser ses marques; la tendance est déjà très visible, partout dans le monde, mais peut-être encore insuffisamment dans la vieille Europe, plus traditionaliste. En résumé, je ne crois pas que le Blitz fusionnera avec Buick, qui est… Lire la suite >>
wpDiscuz