Accueil Cabriolet Mini Roadster, le Coupé se découvre

Mini Roadster, le Coupé se découvre

307
12
PARTAGER

En 2009, Mini avait dévoilé les deux concepts Coupé et Roadster. Deux ans plus tard, les deux sont devenus réalité avec la présentation officielle de la version découvrable. Comme le Coupé, le Roadster est resté fidèle à la promesse de départ.

La Mini Roadster est donc le sixième modèle de la marque.  Un ajout qui vient donner un peu de piment à la gamme, à moindre frais puisque largement décliné sur la base de la Mini Cabrio, comme l’est également le Coupé.

Le style est clairement sans surprise, et très fidèle au concept dévoilé au salon de Francfort 2009. On a d’ailleurs découvert l’essentiel des lignes sur le coupé à Francfort il y a quelques semaines. On retrouve ainsi l’apparence générale à trois volumes, qui allonge l’aspect malgré une longueur préservée à 3m728 (Cooper), un abaissement global de 20 mm, et jusqu’à l’aileron mobile sur la porte de coffre pour assurer la stabilité. Avec bien entendu une différence de taille… le toit.

Contrairement à la Mini Cabrio à 4 places, le Roadster joue la carte de la simplicité avec un système totalement manuel. La capote se replie d’une main vers l’arrière, après avoir au préalable déverrouillé les ancrages au niveau d’une pare-brise, via une commande unique au centre. Comme sur les cabriolets les plus récents, le repliage se fait en « Z ». La partie avant de la capote vient donc recouvrir l’ensemble du compartiment, rendant inutile tout couvre capote. L’opération de fermeture s’opère en deux actions. Un bouton situé sur la cloison de séparation habitacle / coffre entre les deux arceaux chromés permet d’activer des ressorts qui libèrent la capote. Il suffit ensuite de refermer et reverrouiller.

L’habitacle est la copie conforme de celui du coupé, jusqu’à la trappe entre le coffre et l’habitacle. Le coffre est à peine plus petit que pour la version fermée : 240 litres. Un volume largement suffisant pour ne pas être rédhibitoire, étant donné que ce ne sera pas le premier critère de choix de ce modèle…

Roadster, Coupé, même combat pour la gamme de motorisations. On retrouve donc les versions Cooper (122 ch / 160Nm / 133 g/km), Cooper S (184 ch / 240 Nm / 139 g/km), John Cooper Works (211 ch / 260 Nm / 169 g/km) et Cooper SD (143 ch / 305 Nm / 118 g/km). Seule la JCW est indisponible avec une boîte automatique. Les tarifs en France seront communiqués ultérieurement.

[zenphotopress album=12241 sort=random number=20]

Source : Mini

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Mini Roadster, le Coupé se découvre"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
soares
Invité

la gamme aux complet

rico
Invité

Capote manuelle!!!!!!!!! a ce niveau de prix c’est du foutage de gueule……

scharley
Invité

C’est pourtant bien dans l’esprit roadster.
Cela permet de gagner un peu de poids et donc de d’améliorer les performances. Sur la MX5 ou la MGF, la capote était tellement simple à manipuler qu’un mécanisme automatique aurait été ridicule. Mini joue sur le même registre ici avec ce petit cabrio.
Le décapotage doit prendre 5s, aucun mécanisme automatique ne peut en faire autant.

J’aimerais bien essayer la version JCW du coupé ou du roadster. Une alternative crédible à l’achat en occasion d’un Boxster 2,5L beaucoup plus vieux pour rouler sur circuit.

cycledelic
Membre

Personnellement, je suis plutôt pour la capote manuelle, comme sur la MX5 🙂

allcatsgrey
Invité

J’ai eu une MGF et même si la capote était assez simple d’utilisation, il valait mieux sortir du véhicule pour la remettre histoire de ne pas se déboiter le bras. (en plus, je ne parle pas de la qualité de la toile et de l’étanchéité des joints)

J’avoue être dubitatif par rapport à la sortie d’autant de modèles Mini différents. Enfin, celui-ci me semble plus vendable que le coupé (moche moche moche), le clubman (moche aussi) et le countryman (trop chère pour ce qu’il est).

EK3driver
Membre

En effet. Autant je suis pas fan de la Mini nouvelle génération en général, autant ce coupé me plait bien !

FANBMW
Invité

BMW réussit une nouvelle fois à nous étonner avec cette MINI ! Je suis en incondtionnel des anciennes et des nouvelles MINI chacune apporte quelque chose d’exceptionnel. D’accour pour la capote mais pourquoi ne pas en proposer une électrique en option ? cela laisserait le choix tout simplement !
Ces MINI sont merveilleuses, ce sont les plus belles rien à dire !

MiguelAnge
Invité

Heureusement que ce coupé hideux a servi de base à ce cabriolet assez sympa.Tout n’est pas perdu…
Si la manipulation est aisée, ce qui se devine, on s’en balance un peu du tout electrique si cela fait gagner du poids.

r.burns
Membre

D’accord avec toi sur ces deux points

wpDiscuz