Accueil Nissan Mi-Juke, mi-GT-R : le Nissan Juke-R

Mi-Juke, mi-GT-R : le Nissan Juke-R

197
6
PARTAGER

« Le crossover compact ultime » : voici comment Nissan aime à qualifier son concept Juke-R, que nous connaissions jusqu’ici sous le patronyme de Super Juke, alias donc un mariage (heureux ?) entre le Juke et la GT-R. Le constructeur ne tourne pas autour du pot sur ce qu’il pourrait tirer de concret de ce concept en annonçant qu’il servira à « étudier la réaction du public face à un Juke réellement sportif « .

Développé ar Nissan et construit par RML en collaboration avec le Nissan Technology Centre for Europe (NTC-E), voici donc le tempétueux Nissan Juke-R, version conceptuelle ultime du crossover compact citadin éponyme, fort d’un kit imposant entre nouveaux boucliers, ailes élargies ou double aileron. Quant à l’agrément mécanique, oubliez l’actuel 1.6 DIG-T de 190 ch coiffant la gamme.

Comme vous le disait Pierre-Laurent, de la supersportive japonaise, ce concept épicé en reprend le V6 3.8 l biturbo (485 ch ou 530 ch ?) mais aussi les trains roulants et les jantes RAYS de 20 pouces, la transmission intégrale (modifiée) ainsi que la boîte transaxle 6 rapports et le combiné d’instrumentation. Son tempérament sportif se poursuit à bord avec la présence de sièges racing avec harnais 5 points et arceau cage. Précisons aussi que ce Juke extrême est homologué pour circuler sur routes ouvertes.

« Seuls deux Juke-R seront assemblés, l’un avec volant à gauche, l’autre avec volant à droite« , précise en complément Nissan soulignant que la « voiture est en cours de développement, voiture dont la première phase d’essais devrait être bouclée en novembre« . Alors il ne reste maintenant plus qu’à attendre la révélation finale et sonder nos lecteurs pour avoir leur sentiment. La marque ne manquera pas d’étudier les retours positifs (ou pas) pour envisager une suite laquelle sera sans nul doute bien moins radicale. Si suite il y a évidemment.

nissan-juke-r01nissan-juke-r03nissan-juke-r02nissan-juke-r04nissan-juke-r05

A lire également. Super Juke et nouvelle évolution : la Nissan GT-R à toutes les sauces.

Source : Nissan.

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Mi-Juke, mi-GT-R : le Nissan Juke-R"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
MR Q
Invité

Quel ligne ! cross over de bouledogue sous stéroïdes…
La multipla a une concurrente de taille au panthéon du design

Honci
Invité

Mitsubishi l’avait fait il y a une quinzaine d’années : un RVR (space wagon) avec des dessous de Lancer Evolution.

Tibo35
Membre

avec son grand sourire qui balafre sa face avant il porte bien son nom de « juke-r » 😀

leelabradaauto
Invité
Ce n’est pas ma tasse de thé ce genre d’autos. Mais pour moi: quoi lui reprocher ? Dans 15 ans on va tous se ruer peut-être sur des véhicules qui auront la face d’un chasse neige ? De toute façon nissan n’est plus un constructeur novice. La GTR: je l’ai tellement trouvée ideuse. ça a aussi imprégné un subconscient dans mon esprit, je ne dois pas être le seul. A présent , voilà une auto qui me fait envie, même ! alors … comme je dis parfois: il n’y a que les imbéciles qui font tout bien du 1er coup.… Lire la suite >>
BlackLion
Invité

déjà la « junk » est hideuse de base.
Mais là, avec cette version super kéké les designeurs de chez nissan mérite le buché pour hérésie.

wpDiscuz