Accueil Conducteur du jour Le conducteur du jour: Corrado bien orthographiée

Le conducteur du jour: Corrado bien orthographiée

336
10
PARTAGER

En règle générale, sur le net, toutes les Volkswagen Corrado sont tunées à mort. En prime, les photos sont accompagnées de légendes du type: « C ma kais et i déchir tro » ou « volia 1 corado ké bo just maudifier se quil’ fau, pa comm lé autre. » Pour une fois, donc, voici des images d’un Corrado (avec deux « R ») en état d’origine. Qui plus est, c’est une G60.

J’avais déjà évoqué la mésaventure du Corrado (souvenez-vous.) C’est le cas typique de la voiture malchanceuse.

Volkswagen a sans doute péché par excès de confiance.
A l’époque, la Golf 2 se vend comme des petits pains. A Wolfsburg, on pense sans doute: « Nous sommes les rois Midas de l’automobile: tout ce qu’on touche se transforme en or! Pour la remplaçante de la Scirocco, on va utiliser une plateforme de Golf 2 G60. On lui donnera un positionnement exclusif, ce qui justifiera un prix 45% plus cher! »
Le prix, c’est LE défaut du Corrado G60. A 202 200 francs, il coûte 12 000 francs de plus qu’une BMW 325is! Et derrière, il y a une belle liste d’options… En plus, le constructeur possède encore une image « popu » et peu de gens acceptent de mettre aussi cher dans une Volkswagen.

La ligne du Corrado est ramassée. Avec ses porte-à-faux très courts et son style très carré (même pour l’époque), il semble prêt à bondir.

Sous le capot, il y a une mécanique à l’avenant. VW a pris son fameux 1781cm3 (qui équipe alors un gros tiers de la gamme) et il y rajoute un très original compresseur en « G ». D’où 160ch et 225km/h en pointe.
Hélas, VW ne maîtrise pas cette technologie et elle n’est pas assez fiabilisée (un comble pour un constructeur qui martèle qu’il construit des voitures sérieuses.)

L’ultime clou du cercueil fut posé par l’Opel Calibra. Elle arrive un an après la Scirocco. Certes, en terme de finition, il n’y a pas photo. Mais sa ligne est beaucoup plus moderne, avec le 2l 16 soupapes, elle est aussi performante que la G60 et surtout, la facture est nettement moins salée…
Volkswagen tente de rectifier le tir avec une version 1,8l 16 soupapes, puis un V6 et enfin un 2l atmo. Il revoit également ses prix à la baisse. Mais le mal est fait: il se vend 2 Calibra pour 1 Corrado.

Fin 1995, le coupé disparaît discrètement du catalogue, sans remplaçante. Le traumatisme est tel qu’il faudra attendre 12 ans et la Scirocco, pour revoir un coupé badgé VW.

Voiture mal-aimée (donc cote très basse), mais efficace, la Corrado était une cible de choix pour le jacky-tuning. Espérons que le propriétaire de celle-ci n’y touchera pas…

A lire également:
Le conducteur du jour: sur la plage abandonnée(s)…
Le conducteur du jour: Charles Bukowski’s style
Le conducteur du jour: rencontre du deuxième type

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Le conducteur du jour: Corrado bien orthographiée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Tib
Invité

Pas tuning, mais bien défoncé….

Ce quo ? Da !
Invité

Belle la corrado !

der linksfahrer
Invité

Pas tuning, pas tuning….

Si tuner / personnaliser une voiture commence par un changement de jantes, alors celui ci n’a pas les bonnes. Il a des jantes « estoril » apparues sur les derniers corrado alors qu’il devrait avoir des jantes de golf 2 g60.

Et puis un truc que la calibra n’a pas:

Vous avez déjà vu un rétro de Calibra à plus de 350 km/h????

Moi, oui. Sur une Mc Laren F1.

GTI
Invité

Je confirme pour les jantes non conformes
http://www.classicandperformancecar.com/front_website/octane_interact/carspecs.php/?see=3315
Je ne sais pas si il s’est vendu plus de Calibra, mais j’ai l’impression qu’il en reste moins sur les routes au final…

r.burns
Membre

A noter la magnifique couleur dont je n’ai plus la référence en tête mais si un connaisseur passe par là qu’il n’hésite pas 😉

Couleur également dispo sur la fameuse golf II gti édition One

wpDiscuz