Accueil F1 Genii bientôt propriétaire de Lotus Cars ?

Genii bientôt propriétaire de Lotus Cars ?

63
4
PARTAGER

La saga de Lotus Renault GP est-elle sur le point de connaître encore un rebondissement de taille ? La rumeur à Suzuka ce week-end, qui s’est faite jour dans un certain nombre de publications, semble l’indiquer. Alors que Group Lotus était arrivé sur le flanc des Renault en début d’année avec l’ambition de racheter à terme le team à son propriétaire Genii Capital, c’est peut-être l’inverse qui va se produire.

Une bonne partie de l’année a été consacrée à déterminer qui de Group Lotus et de Team Lotus détenait le droit au nom de châssis Lotus en Formule 1,  et le verdict est tombé en faveur de Tony Fernandes et de Team Lotus. Fernandes, ayant racheté entre temps Caterham, a cependant décidé de laisser l’usage du nom à Group Lotus dans le cadre de grandes manœuvres avec le gouvernement malaisien résultant dans la prise de participation de l’homme d’affaires dans le capital de Malaysian Air, et aussi parce qu’il n’était pas logique de continuer à promouvoir Caterham avec un team appelé Lotus. La raison semble donc enfin prévaloir et Team Lotus et Group Lotus ont demandé à la commission F1 de leur accorder un changement de nom de châssis pour 2012, Renault devenant Lotus et Lotus devenant Caterham, même si il reste à prouver que l’accord à l’unanimité des autres écuries, nécessaire dans ce cas, pourra être obtenu.

On pensait donc que le plan mis au point par Dany Bahar et la direction de Group Lotus, qui était de prendre une importante participation dans le team et d’en faire une écurie Lotus, allait pouvoir être mis en pratique. Changement de programme : il apparait que c’est Gérard Lopez, patron de Genii et actuel propriétaire de l’écurie, qui est en négociation directe avec Proton, le propriétaire de Lotus, pour une prise de participation importante et peut-être même majoritaire dans le capital de Group Lotus.

Même si sur le terrain de la F1 LRGP deviendrait de fait l’écurie Lotus, le changement serait d’importance tout en haut de la structure. Dans ce cas, que deviendrait l’équipe de direction de Group Lotus assemblée par Dany Bahar et son grand plan de transformation de la gamme routière Lotus ? Quid des engagements dans les autres disciplines comme l’Indycar (on sait que le programme LMP2 est déjà entre parenthèses) ?  Quelle influence un chamboulement de cette importance aurait-elle sur l’écurie de F1 elle-même, qui termine 2011 en roue libre ? Dany Bahar, interrogé par Autocar, a confirmé qu’un rapprochement est en cours mais a laissé planer le doute sur sa forme et sur le rôle futur que lui-même y remplirait.

Et il ne faut certainement pas occulter la question centrale : Genii dispose-t-elle en propre de l’argent nécessaire à cette acquisition, et sinon, d’où viendra-t-il ?

Source : le blog de Joe Saward, Autocar, Autosport et divers
Photo : PLR/leblogauto

Lire également:
Lotus arrête le développement de sa LMP2

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Genii bientôt propriétaire de Lotus Cars ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Cévennes
Membre

Ils nous fatiguent avec leurs histoires! Ils feraient mieux de s’unir et d’essayer d’avoir une grosse équipe de F1 plutôt que 2 équipes de second plan comme actuellement…..enfin tout ça n’est qu’une histoire de gros sous, de placements et de spéculations…. 🙁 le sport n’est jamais mis en avant j’ai l’impression!!!!

SAMUEL
Membre

pour la formule 1, ca facilitera un peu la compréhension. pour l’organisation de Lotus, j’ai un peu de mal à suivre.

cycledelic
Membre

J’ai du mal à suivre…
Au final, que va-t-on voir la saison prochaine?
– Lotus / Caterham
– Lotus / Genii
– Lotus / … Lotus?

Dans tous les cas, après ses déclarations fracassantes, Dany Bahar me semble en grande difficulté sur le plan sportif, espérons que ce ne soit pas le cas concernant les véhicules routiers…

Joest Jonathan Ouaknine
Membre

Justement si, en Grande-Bretagne, Lotus a fait du -24% sur les 8 premiers mois de 2011 et certains projets (comme l’implantation en Chine ou en Thaïlande) restent de l’ordre du conditionnel.
C’est pour cela que Dany Bahar se retrouve en porte-à-faux.

Mais la grande question, c’est quels sont les moyens de Genii Capital?

wpDiscuz