Accueil Essais Essai Ford Transit Sportvan: livreur en jogging (1/2)

Essai Ford Transit Sportvan: livreur en jogging (1/2)

930
10
PARTAGER

2 places, un peinture rouge à bandes blanches et… 6,6m3 de volume de chargement! Aujourd’hui, on teste un wacky racer: le Ford Transit Sportvan. Il s’agit d’un utilitaire avec une présentation plus « fun ».

Introduction

D’ordinaire, les vans se fondent dans le paysage.

Par définition, on les achète pour leurs caractéristiques, pas pour leur ligne et on leur demande juste de transporter une marchandise (ou des Hommes) d’un point A à un point B.

Du coup, on a l’impression qu’ils se ressemblent tous un peu. Ils sont généralement blancs, souvent très sales voir tagués et un peu cabossés.

Ce n’est pas pour rien que la police les utilise comme « sous-marins » pour « loger » les suspects.

Outre-manche, les utilitaires sont davantage bichonnés.

Certains exigent des véhicules au look sportif. Et c’est pour eux que Ford a lancé le Transit Sportvan en 2007.
Ce qui n’était à l’origine qu’une série spéciale, a été reconduit d’années en années, avant de traverser la Manche.

Revue de détails

A la base, il s’agit d’un Transit fourgon empattement court. Vous n’avez pas le choix de la carrosserie. En option, vous pouvez néanmoins y faire ajouter des vitres sur les portes coulissantes et les double-portes arrières.

Les modifications sont essentiellement cosmétique.

On remarque d’emblée la peinture à bandes blanche, le bouclier et la calandre à lames argentées.
De quoi lui donner un air plus sportif.

Si vous n’appréciez pas le « rouge Colorado », sachez que moyennant supplément, un « bleu cyclone » et un « noir scala » sont disponible.

Les jantes alliages 16 pouces sont en option (380€), tout comme les pneus Michelin (100€.)

Parmi les délicates intentions, il y a la bande chromée qui court le long de l’empattement:

A l’arrière, il s’offre une double-sortie d’échappement chromée.

Dommage qu’il ne modifie pas le bruit très agricole du TDCi…

Les feux avants et arrières sont sertis de gris imitation chrome:

Il reçoit des rétroviseurs en plastique argenté. On regrettera qu’ils ne sont pas rabattable électriquement, même en option.

Enfin, il y a le badge à l’arrière.

Notez qu’il est uniquement proposé avec le TDCi 140 et en traction.

Et… C’est tout.

Car une fois à l’intérieur, on quitte immédiatement l’ambiance sportive. La première impression, c’est grisaille et plastoc à tous les étages! Cela casse d’ailleurs le charme du véhicule.

Le GPS est option (420€.)

Par ailleurs, il peut recevoir une sellerie cuir (350€.)

On évoquera l’intérieur dans la deuxième partie de l’essai.

Essai Ford Transit Sportvan (1)Essai Ford Transit Sportvan (2)Essai Ford Transit Sportvan (5)Essai Ford Transit Sportvan (6)Essai Ford Transit Sportvan (8)Essai Ford Transit Sportvan (9)Essai Ford Transit Sportvan (10)

A lire également:
Essai Ford Transit Sportvan: de haut en bas (2/2)

Poster un Commentaire

10 Commentaires sur "Essai Ford Transit Sportvan: livreur en jogging (1/2)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
luxury
Invité

vivement les essais de voitures sans permis…

oups deja fait avec les electriques.

Moi.
Invité

Ne pas savoir reconnaître une imitation d’alu d’une imitation de chrome, faut le faire.
Bravo JJO.

doubled
Membre

mieux vaut rouler ou livrer dans un Ford Transit comme celui ci que dans tous les fourgons blanc qui ressemble a des frigidaires,cela peut egayer un peu votre travail,la critique est si facile quand on a rien a proposer en face.Seul reproche,pourquoi il n’y a pas l’option « gros »moteur qui existe je crois que c’est un 5 cylindres de 200CH.

worms
Invité

« A l’arrière, il s’offre une double-sortie d’échappement chromée.
Dommage qu’il ne modifie pas le bruit très agricole du TDCi… »

=> Vous n’avez pas remarqué que c’est une canule factice !? (Pourtant c’est flagrant et assez ridicule…)

La vraie sortie est cachée en dessous, c’est la même que sur un Transit de base!

Pat
Invité

A quand un Scenic 160cv pour changer un peu ?

wpDiscuz