Accueil F3 CFGP: Beijing Goldenport

CFGP: Beijing Goldenport

118
0
PARTAGER

La China Formula Grand Prix (CFGP) est le principal championnat Chinois de monoplace. Cette année, il n’a que quatre meetings et voici le troisième. A défaut d’avoir son Sebastian Vettel, la Chine a désormais un double-champion en monoplace…

A la recherche de la nouvelle star

En Chine, l’année 2011 est marquée par un passage de témoin, quel que soit la discipline.

Le sport automobile n’est présent au Pays du Milieu que depuis une dizaine d’années. Les premiers pilotes sont des gentleman-drivers qui se lancent dans les grands championnats sur le tard, sans avoir aucune expérience… Et parfois, juste après avoir passé le permis.

Au fil des années, des formules de promotion se mettent en place. L’année 2011 est celle où les pilotes issu de ces filières commencent à éclore.  En CTCC (championnat Chinois de tourisme), on voit bien que ces jeunes loups chahutent les gentlemen-drivers. Ils sont plus jeunes, mais ils ont davantage de bagage et d’expérience. Ils savent régler une voiture, gérer une course, s’adapter à un nouveau circuit, etc.

L’une des nouvelles stars Chinois, c’est Yue Cui.

Il se lance en karting en 2007, à 17 ans. 3 ans plus tard, il passe à l’automobile, via le CFGP. Grâce au karting, il est d’emblée rapide en CFGP, remportant le titre 2010.

Aujourd’hui, de jeunes Chinois se lancent en karting, sur les traces de Yue.

Quant à l’intéressé, il remet son titre en jeu et il court en parallèle en CTCC, sur une Beijing-Hyundai « usine » (où là aussi, il donne des leçons de pilotage à ses ainés.)

Yue est un candidat sérieux à sa propre succession. Evidemment, d’autres veulent devenir calife à la place du calife.

2e du championnat, le Pékinois Li Chao Yang Xi espère bien briller à domicile.

Autre jeune loup aux dents longues: Xi Yang.

Il vient de décrocher sa première victoire à Ordos, devant Yue et Li. Désormais 4e du championnat, il compte bien terminer sur le podium final.

Vice-champion 2010, Lisi Chen n’est que 7e du championnat. A Pékin, il pose deux peluches sur sa Van Diemen: il espère faire un remake de la fable de La Fontaine avec lui en tortue et Yue en lièvre…

Starlettes en goguette

Pour faire de cette course un évènement populaire, l’organisateur a invité deux starlettes, Huang Xiaolei et Chang Mei-Fang.

Huang est un actrice de cinéma.

Le monde des moteurs vrombissants ne lui ai pas totalement inconnu. Dans le film Je suis une villageoise, elle jouait une citadine qui se retrouve paumée dans un patelin perdu, dont elle ne veut finalement plus partir.
Or, durant les deux premiers jours du tournage, elle a pu disposer de la Porsche Boxster de son personnage (y compris hors caméra)…

Mais la voiture appartenait au réalisateur et ensuite, c’est à bord d’un tracteur agricole qu’elle se rendait sur le plateau!

Chang Mei-Fang a tourné quelques films et enregistré des singles il y a une dizaine d’années.

Depuis, son étoile a un peu pâli. Après des séries TV, elle en est réduite à cachetonner: ameublement, vin rouge, croisières, etc. Si vous cherchez quelqu’un pour poser sur la plaquette, elle est dispo!

Elle joue actuellement les porte-manteaux pour la marque de vêtements Eva.

Beijing Goldenport

Le circuit Pékinois est à la fête, en cet automne! Un mois après le GT-FIA, il accueille donc le CFGP. Une manche de Superleague aurait du y avoir lieu fin octobre. Et c’est là que le CTCC 2011 se clôturera, en novembre!

Le CFGP n’était pas venu à Pékin en 2010. De quoi avantager les anciens.

Le vétéran Huang Haoxuan se souvient que non seulement, il a déjà roulé à Goldenport, mais qu’il s’y est imposé en 2004, remportant du même coup le championnat Asiatique de F3.

Quant à Xiao Hong, ses derniers souvenirs du Goldenport sont plus douloureux (au sens propre du terme): sorti violement, il s’est blessé.

Il espère donc remporter l’une des deux courses, avant de se venger.

Course 1

Au départ, le poleman Il Yi loupe complètement son départ. C’est chaud-bouillant entre les leaders Chao et Yue. Du coup, Lisi en profitent pour s’infiltrer.

Au 8e tour, Chao perd le contrôle et percute un autre concurrent. Le safety car sort.

A la reprise, le 3e, Liuhui Hao est survolté. Il double Yue et pointe un temps au 2e rang. Mais Il, également en forme, trouve l’ouverture.

Dans ce contexte, Lisi n’a qu’à dérouler jusqu’à l’arrivée, pendant que les autres s’expliquent.

Au final, Lisi remporte sa première victoire 2011, devant Il et Hao…

Mais peu après le départ de la course 2, les officiels ont déclassé Lisi. Du coup Il s’impose sur tapis vert, devant Hao et Yue.

Course 2

Lisi effectue un début de course digne de la marionnette d’un fameux pilote Avignonais… Il part à fond, à fond, à fond et deux tours plus, il fait gravier! Bon, ben, lo-gi-que-ment, ça passait!

Yi Tai est un solide leader devant Yue et Hao. La sortie de route d’un autre pilote entraine une voiture de sécurité. Lorsqu’elle s’efface, Yue est le plus rapide à réagir.

La hiérarchie ne bouge plus ensuite. Ce qui nous donne Yue devant Yi et Hao.

Avec cette nouvelle victoire, Yue Cui se met arithmétiquement à l’abri des autres. Le désormais double-champion de CFGP disputera la finale de Guangzhou sans pression.

Il n’a pas encore de projets pour 2012.

Source:
CFGP

A lire également:
CFGP: Chengdu
China Formula Grand Prix: en route pour 2011!

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz