Accueil Actualités Entreprise Une usine américaine pour Volvo?

Une usine américaine pour Volvo?

58
0
PARTAGER

Lorsque l’on évoque l’avenir de Volvo, c’est bien sûr la Chine qui se trouve au premier plan. Mais le marché américain continue à représenter une manne non négligeable pour le constructeur, qui envisage d’implanter une usine aux Etats-Unis.

Le marché américain représente depuis longtemps de gros espoirs pour la marque suédoise, puisqu’il s’agit encore aujourd’hui de son premier marché. Et c’est le cas depuis plus les années 70. A cette date déjà, Volvo souhaite étendre sa position sur place, et implante une usine. Elle sera bâtie à Chesapeake en Virginie, moyennant près de 200 millions de dollars d’investissements.

La cérémonie de pose de la première pierre se tient à l’été 1974, et la production doit alors débuter en 1976, pour une capacité de 100.000 véhicules par an. Il s’agit alors de la première usine aux Etats-Unis pour un constructeur Européen depuis l’expérience Rolls-Royce durant les années 20. Mais la crise passe par là, et de reports en reports, aucune voiture ne sortira jamais du site. En 1982, l’usine est convertie pour produire des bus, et fermera ses portes en 1986…

Aujourd’hui, l’idée refait son apparition, largement poussée par les taux de changes défavorables. Après un plus haut en 2004 avec près de 140.000 véhicules, Volvo est sur le déclin depuis et n’a vendu qu’un peu plus de 50.000 voitures l’an dernier. Grâce aux nouveaux modèles, les ventes sont censées reprendre le chemin de la croissance. Une usine viendrait donner un coup de fouet supplémentaire, mais le niveau actuel de ventes est-il suffisant? Le patron de Volvo, Stefan Jacoby, a bien précisé qu’aucune décision n’avait été prise à ce jour.

Lire aussi : Francfort 2011 : Volvo You Concept

[zenphotopress album=11957 sort=random number=8]

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz