Accueil Lexus Une Lexus LS mystérieuse et menaçante se montre sur le Nürburgring

Une Lexus LS mystérieuse et menaçante se montre sur le Nürburgring

65
5
PARTAGER

Depuis la fin du programme Toyota F1, la structure montée par Ove Andersson du temps du rallye et devenue la toute puissante Toyota Motorsport GmbH se tourne un peu les pouces. La TF109 a bien été louée à Pirelli pour ses tests et la soufflerie louée également, les prestations de conseil et d’ingéniérie font bouillir la marmite mais il fallait autre chose pour s’occuper. Le record du Nürburgring pour les électriques et la préparation de la Lexus LFA GTE pour la saison 2012 vue furtivement au début de l’été n’ont pas suffi, et TMG s’est amusé à jouer les Brabus avec une Lexus LS bestiale qui vient de se dégourdir les roues sur le Nürburgring.

Cette voiture, on l’avait entr’aperçue dans les fond des photos de la LFA qui avaient émergé discrètement au mois de juillet. Des images complémentaires ont fait surface depuis, montrant dans toute sa gloire cette grosse berline affublée d’éléments de carrosserie et d’appendices aérodynamiques conséquents pour un résultat typique à l’Allemande auquel n’auraient osé rêver les plus extravertis des piliers de la section Bippu du Tokyo Auto Salon. Et puis surtout, la LS « TMG Edition » comme la décrit la fiche technique aperçue dans les locaux de  Cologne a fait son apparition au grand jour cette semaine sur le Nürburgring.

TMG indique que le moteur de 5 litres (vraisemblablement le V8 de l’IS F, affublé d’un compresseur) développe 650 chevaux pour 750 Nm de couple maximum avec un régime maximal de 9000 tr/mn. Il permet d’amener les 2070 kg de l’engin à 320 km/h.

Qu’est-ce qui se cache derrière cette auto ? Sans doute pas plus que ce qu’elle laisse à montrer. Bien trop tuning pour intégrer la gamme et développée bien loin du Mont Fuji elle n’est pas un projet de la maison mère. Que Toyota ait commissionné cette auto à TMG histoire de faire vivre sa base européenne par contre, c’est une possibilité, et si jamais les réactions du public sont bonnes, cela pourrait jeter les bases d’une activité de préparation routière de mettre un peu de beurre dans les épinards pour la structure de Cologne. On aura une indication de la considération que Lexus porte (ou pas) à la voiture en fonction de sa présence ou de son absence au Tokyo Motor Show. Le fait qu’elle n’ait pas fait le voyage à Francfort, beaucoup plus proche, ne parle pas en faveur d’un projet majeur.

Via Autoguide et speedlux.com où vous pourrez trouver plus d’images.

Lire également:
Spyshots : Lexus LFA GTE ?
Nurburgring : à Toyota le record électrique

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Une Lexus LS mystérieuse et menaçante se montre sur le Nürburgring"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Journaliste
Invité

TMG loue la TF109 à Pirelli, et n’a certainement pas vendu la TF110 à qui que ce soit, de une. Deuxièmement, ils ne se tourne pas les pouces depuis deux ans. Rappelons-nous le record EV au N’Ring, ou leur implication avec le team américain de Nascar, entre autres choses.

kyann
Invité

le blog auto italie a cette photo depuis 1 semaine déjà…et parfois des photos volées (en français) de voitures françaises qui n’apparaîssent jamais sur les sites français! Trop fort ces italiens, ou nous sommes vraiment pas doués…

MiguelAnge
Invité

En plus d’être assez inesthétique, 2020kg, ça laisse rêveur pour une GT….

wizz
Membre

Honda, avec un moteur 2L atmo de la S2000, est parvenu à 120ch/L à 8300rpm

Et comme la puissance d’un moteur, c’est couple * régime, donc on pourrait imaginer une extrapolation de ce moteur, qui sera certainement plus puissant à 9000rpm

Ici, on a un moteur Toyota 5L avec suralimentation, et qui ne développerait que 130ch/L à 9000rpm?????
130ch/L suralimenté à 6000rpm, on peut le concevoir
mais 130ch/L suralimenté à 9000rpm…..

wpDiscuz