Accueil Actualités Entreprise Suzuki claque la porte au nez de Volkswagen

Suzuki claque la porte au nez de Volkswagen

153
24
PARTAGER

La mésentente entre Suzuki et Volkswagen a pris un tour plus tangible, puisque nous sommes passés en une journée des petits mots à la presse aux communiqués officiels, puis au clash final.

La pression n’ayant pas cessé de monter depuis quelques temps entre les deux groupes, la situation ne pouvait pas tenir ainsi. Hier matin, Volkswagen était le premier à sortir du bois de façon officielle, en publiant un communiqué de presse sommant Suzuki de revenir dans le droit chemin. Selon Wolfsburg, l’accord d’achat de moteurs à Fiat est une infraction à leur propre accord, et Suzuki a deux semaines pour rectifier la situation.

La réaction n’a pas tardé à venir d’Hamamatsu : Suzuki n’a pas hésité à demander le divorce à Volkswagen, allant jusqu’à offrir de racheter les parts détenues par le constructeur allemand à son capital.

L’offre n’a pour l’heure pas été accepté, et les dirigeants de VW semblent toujours partisans d’une relance de la coopération. De son côté, Sergio Marchionne, jamais avare pour tacler Ferdinand Piëch, a indiqué que Suzuki serait un partenaire intéressant…

Poster un Commentaire

24 Commentaires sur "Suzuki claque la porte au nez de Volkswagen"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
OptimistiKmoi
Invité

Bravo les jap!

EK3driver
Invité

+1. Bonne nouvelle, une de moins dans la constellation VAG !

Verslefutur
Invité

Suzuki n’a rien a attendre d’un constructeur Allemand spécialiste du recyclage entre marques.

Je ne supporte plus VW. Leurs vieilles voitures me sortent par les trous de nez

ASL
Invité

Bonne initiative de Suzuki, si VW n’a rien à offrir d’intéressant ils cassent le partenariat. C’était prévisible, VW a voulu être trop gourmand avec Suzuki…

r.burns
Membre

Ca c’est très bon ! que Suzuki se casse donc la gueule tout seul, VW n’a pas besoin d’un boulet pareil

wpDiscuz