Accueil Cabriolet Le conducteur du jour: figurante dans CHiPs

Le conducteur du jour: figurante dans CHiPs

107
4
PARTAGER

A la fin des années 80, j’ai commencé à m’intéresser aux MG B, en particulier les derniers modèles. A la même époque, TF1 diffusait la série TV CHiPs. Or, dans chaque épisode, il y avait au moins une MG B en arrière plan! Du coup, pour moi, CHiPs et MG B sont indissociables…

Vous vous souvenez de la MG B GT « champ de fraises pour toujours »? Elle datait de la fin des années 60. A l’époque, MG pouvait être optimiste: avec le rachat par British Leyland, il disposerait de davantage de moyens.

Hélas, le constructeur va subir deux coups durs.
British Leyland apporta Triumph, ennemi intime de MG. Plutôt que de laisser deux marques concurrentes, BL tranche en faveur de Triumph. Le prototype de future MG sortira finalement sous le nom de TR7.

Les Etats-Unis sont le premier marché à l’export. Or, les normes de sécurité se durcissent. Pour y répondre, la MG B MK III reçoit de disgracieux (et lourds) pare-chocs « sécuritaires ». En plus, comme les phares sont trop bas, BL décide de relever la garde-au-sol. Ajoutez-y un catalyseur qui étrangle le 1,8l, une finition « façon British Leyland », le tout sur un modèle vieillissant et vous obtenez un vilain petit canard.
Le pire, c’est qu’elle n’a même pas de nom spécifique. C’est une « MK III », comme le dernier modèle à pare-chocs « normaux » et non une « MK IV ».
Pour autant, cet exemplaire « moutarde » (une teinte très seventies) est assez jolie et très bien conservée.

BL est au bord du naufrage. L’état accepte de payer s’il taille à la hache dans les actifs. Ainsi, MG et son usine de Abingdon sont sacrifiés, afin de donner de l’air à Triumph. La dernière MG B sort en 1980. Aston Martin tourne autour, mais rien n’aboutit.

L’ironie de l’histoire est que la TR7 n’a survécu qu’un an à la MG B. En 1984, Triumph meurt avec l’Acclaim. Alors que MG, après 3 massages cardiaques, est bel et bien vivant aujourd’hui.

A lire également:
Le conducteur du jour: Jurassic MG
Le conducteur du jour: champs de fraises pour toujours
Le conducteur du jour: la tempête dans le calme

Poster un Commentaire

4 Commentaires sur "Le conducteur du jour: figurante dans CHiPs"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
leelabradaauto
Invité

A mon avis : la plus moderne des anciennes anglaises classiques et qui est agréable à posséder pour en faire usage. Celle-ci est moderne (affaire de goût le chrome disparu remplacé par le plastoc des boucliers), mais c’est aussi pratique en usage actuel. je n’ai pas d’idée sur les qualités autres de cette auto que je ne possède pas. Celle-ci est jolie. La teinte et les jantes sont tjrs ds le coup. Les possésseurs nous diront si elle prend l’eau comme tant d’anglaise,si elle a l’overdrive et si elle freine bien…

MGAZ
Invité
Etes vous sûr que la T R 7 est un proto MG à l’origine? Il semble que MG travaillait une un nouveau modèle à moteur central qui aurait du s’appeler MG D. Effectivement B L a privilégié la Triumph TR 7. L’arrêt de la production de la MG B avait été très mal accueilli en 1980.Aston Martin a voulu racheté la marque et continué la production de la B après quelques modifications (pas très heureuses) Modèle vieillissant vous dites, c’est vrai mais dans les années 60, 70, les cabriolets restaient très longtemps en production sans que cela choque. Des exemples:… Lire la suite >>
MGAZ
Invité

A j’oubliai Triumph Spitfire qui a connu pas loin de 20 ans de carrière…..

wpDiscuz