Accueil Electriques Francfort 2011 : Brabus en mode électrique

Francfort 2011 : Brabus en mode électrique

106
6
PARTAGER

A l’heure de l’électrique, les spécialistes du tuning sont obligés de revoir eux aussi leurs méthodes. Après un premier essai timide sur base Tesla, Brabus entre dans le monde électrique avec deux concepts, l’un hybride, et l’autre totalement électrique. Avec toujours un maître mot : extrême…

Chez Brabus, on est habitué depuis des années à mettre en avant les préparations les plus ultimes sur les moteurs essence (ou parfois diesel) de la gamme Mercedes. L’arrivée de l’électrique et des hybrides qui s’annonce a mené à l’établissement de la division Brabus Zero Emission, reconnue par l’administration allemande comme un constructeur automobile. Et si le premier essai électrique sur base de la Tesla se limitait à quelques accessoires cosmétiques sans intervenir sur le système de propulsion, les deux concepts présentés à Francfort relèvent pleinement de ce que souhaite faire Brabus à l’avenir.

Le premier concept est un hybride plug-in basé sur une E220 CDI. Le moteur diesel adopte bien entendu un petit plus en puissance, en passant de 170 à 200 ch, tandis que son couple grimpe de 400 à 450 Nm. Le plus important se place à l’arrière, avec deux moteurs-roue Protean, de 80 kW et 800 Nm chacun. La batterie, qui sera éventuellement rechargée sur une prise ou borne de recharge, dispose d’une capacité de 18,6 kWh, qui compte pour beaucoup dans les 255kg d’embonpoint de cette Classe E. De quoi proposer une autonomie en mode électrique de 80 km en cycle européen. Brabus évoque aussi 120 km dans le mode Eco, qui limite la puissance des moteurs à 60kW, mais en vitesse constante de 100 km/h, peu réaliste.La vitesse maximale est limitée à 220 km/h et 190 dans le mode Eco.

2011_Brabus_Classe-E_E220CDI-Hybrid_012011_Brabus_Classe-E_E220CDI-Hybrid_022011_Brabus_Classe-E_E220CDI-Hybrid_202011_Brabus_Classe-E_E220CDI-Hybrid_212011_Brabus_Classe-E_E220CDI-Hybrid_22

Pour le second, Brabus propose un véhicule totalement électrique, doté ici non pas de deux mais de quatre moteurs-roue Protean. Chacun développant 80 kW et 800Nm, l’annonce globale est ainsi 320 kW (430ch) et 3200 Nm. De quoi parler de performances dignes du « B » arboré par cette Classe E : 0 à 100 km/h en 6″9, reprises de 60 à 120 km/h en 5″0, avec une vitesse maximale limitée à 220 km/h. S’agissant d’un électrique, la quête de l’exception se positionne aussi sur l’autonomie, malgré les 2190 kg de lengin. Grâce à une batterie de 56 kWh, elle pourra atteindre 240 km dans le cycle NEDC. Histoire d’avancer des valeurs plus étonnantes, Brabus évoque même 350 km en mode Eco. Une valeur toute théorique, puisque correspondant à une circulation à vitesse constante de 100 km/h. Une petite série est envisagée…

2011_Brabus_Classe-E_4WD-EV_012011_Brabus_Classe-E_4WD-EV_022011_Brabus_Classe-E_4WD-EV_092011_Brabus_Classe-E_4WD-EV_172011_Brabus_Classe-E_4WD-EV_16

Source : Brabus

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Francfort 2011 : Brabus en mode électrique"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
hercule
Invité

Juste histoire de rire : les prix?

Gary
Invité

800 Nm pour chaque moteur-roue électrique ? Y’a pas un bug dans les chiffres là ? C’est énorme !!

Centlivre
Invité

Non non vive le moteur électrique lol Même si de mon coté je reste sur les V8 ^^

MiguelAnge
Invité

Pourquoi n’être pas parti du 250 CDi de même puissance et plus coupleux?!!!

Avec le retard pris par PSA car les hybrides se sont fait attendre, ils auraient dû frapper un grand coup et proposer une recharge par prise dés maintenant… Bref, dans 5 ans ils seront au point…

MiguelAnge
Invité

Euh… J’ai lu pour Brabus.

Ma remarque était pour Peugeot qui nous bassine depuis des lustres avec des concepts hybrides. Ils ont pris du retard et pour compenser cela, Peugeot aurait dû proposer de suite le pluggin. Là pour le coup ils auraient été innovants….

wpDiscuz