Accueil Berlines Panne d’électricité ? La Nissan Leaf officie comme groupe électrogène

Panne d’électricité ? La Nissan Leaf officie comme groupe électrogène

172
8
PARTAGER

En cette période tourmentée au Japon avec une fourniture d’électricité tendue cet été, Nissan dévoile une alternative intéressante et inédite. Non il ne s’agit pas d’un nouveau système pour recharger plus rapidement les batteries de la Leaf mais d’une technologie, en phase de finalisation, devant approvisionner en courant un domicile à partir de ces mêmes batteries lithium-ion. Rien ne se perd, tout se transforme !

Afin de profiter de la Nissan Leaf comme groupe électrogène de secours, sans carburant, il suffit de raccorder les batteries au panneau de distribution électrique de la maison via une prise associée au port de recharge rapide, une prise « conforme au protocole de l’Association CHAdeMO sur les chargeurs rapides« , précise le constructeur japonais. Ainsi la batterie est capable de stocker jusqu’à 24 kW/h d’électricité.

Nissan de préciser que ceci équivaut à une « quantité d’énergie suffisante à l’alimentation d’un foyer japonais moyen pendant environ 48 heures« . On peut aussi un gage d’économies à la clef en l’utilisant dans les heures creuses.

En complément précisons que ce système, actuellement à l’essai dans une maison, peut non seulement fournir du courant à partir du véhicule, mais aussi l’alimenter. L’avenir commercial du système se traduit par son lancement sur le marché dans le courant de l’année (également utilisable pour les Leaf déjà commercialisées).

A lire également. Le coup de la panne en Leaf : Nissan et la JAF ont la solution, Nissan se paye la Volt, 5 étoiles pour la Nissan Leaf à l’EuroNCAP et World Car Of The Year : c’est la Nissan Leaf qui l’emporte.

A voir également. Galerie Nissan Leaf au Mondial de Paris.

Nissan Leaf_05Nissan LeafNissan Leaf_06Nissan Leaf_07Nissan Leaf_08

Source : Nissan.

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Panne d’électricité ? La Nissan Leaf officie comme groupe électrogène"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Admin

Un dispositif similaire sera proposé sur la Prius Plug-in, et la Mitsubishi i est désormais dotée d’une prise secteur. L’idée sous-tendue est de pouvoir utiliser les batteries des voitures en tampon pour participer à une gestion décentralisée de la distribution électrique. Google a également commencé à travailler sur le sujet de l’intégration des hybrides et des électriques dans la smart grid.

vylsain
Invité

L’article mériterait une bonne relecture, il manque des mots, des traductions sont très hasardeuses!

Sinon bonne idée!

seb92
Invité

Exact Viylsain.
François Tessier, que veut dire cette phrase? « On peut aussi un gage d’économies à la clef en l’utilisant dans les heures creuses. »

yenajamaisassez
Invité

c’est une super idée.
là, on s’aperçoit que deplacer une voiture c’est pas anodin niveau energie.
400km=48h de conso domestique!!!

Plouf
Invité

La Leaf n’est pas vraiment un groupe électrogène mais une batterie mobile plutôt. Une hybride plug in correspond mieux a la comparaison.

MiguelAnge
Invité

D’où sorte les 400kms?!!! C’est pas plutôt 160kms, sans clim, phare, sans trop d’arret puis de relance, à vitesse modérée….

De plus, cela équivaudrait à ne pas consommer plus de 500W par heure. Très petite famille, qui n’utilisent ni clim (au Japon, il y en a partout) ni chauffage.

Cela dit avec les pertes inhérentes au système (le rendement n’est jamais parfait et là il est encore plus faible), il vaudrait mieux investir dans le réseau pour éviter dans arriver là

wpDiscuz