Accueil Constructeurs Nissan attaque Top Gear

Nissan attaque Top Gear

168
5
PARTAGER

En réponse à un test de la Leaf diffusé dimanche dernier dans l’émission Top Gear sur la BBC, le vice-président exécutif de Nissan, Andy Palmer, a accusé les responsables de l’émission d’avoir trompé les téléspectateurs.

Dimanche, Jeremy Clarkson et James May sont partis « sur la route des vacances » au volant d’une Nissan Leaf et d’une Peugeot iOn. Mais au lieu de partir à Brighton à 80 km de Londres, les deux présentateurs ont choisi un itinéraire bien plus long, ne laissant aucune chance aux deux voitures électriques.

Forcément, la Leaf et la iOn sont tombées en panne dans une ville sans station de recharge et dans des conditions très discutables… C’est ce qui met Nissan en colère.

« Un système de contrôle installé sur la voiture montrait que le présentateur avait commencé la journée avec une batterie chargée à 40% seulement et qu’il avait fait le tour de la ville jusqu’à ce qu’elle soit déchargée », souligne Andy Palmer. « La Leaf est équipée d’un système permettant d’avertir les conducteurs qu’ils doivent recharger leur batterie pour éviter ce type de panne. »

Habitué de ce type de remarque tant la géniale émission s’apparente davantage à un divertissement à l’humour anglais qu’à un test d’ingénierie, Jeremy Clarkson a répondu dans les colonnes du Times qu’il avait « pour but de montrer les difficultés qu’on pouvait rencontrer pour recharger une voiture électrique » et que c’était comme cela « que les choses se passaient à la télé ». Quant au responsable du programme Andy Wilman a rejeté toute idée de tromperie.

Pour rappel, la Nissan Leaf possède une autonomie de 160 km… de quoi tenter l’aller-retour Londres – Brighton !

Ce face à face fait suite à une autre affaire qui oppose la BBC et Tesla. En 2008, Top Gear avait organisé un duel entre la Tesla Roadster et la Lotus Elise. Depuis la diffusion, Tesla accuse la BBC de « mensonges et de désinformation au sujet des performances, du comportement et de la fiabilité du Roadster ». La chaine anglaise avait largement rediffusé la séquence, menant Tesla à porter l’affaire devant les tribunaux en mars 2011.

Sources : AFP et BBC

Et aussi :
Tesla contre Top Gear
Tesla contre Top Gear : la production du show contre-attaque

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Nissan attaque Top Gear"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
yann
Invité

« Pour rappel, la Nissan Leaf possède une autonomie de 160 km… »

A condition de rouler de jour/temps sec (pas de phares)… l’été (pas de chauffage, batteries non affectées par le froid) quand il ne fait pas trop chaud (peu de ventilation nécessaire, encore moins de clim, batteries qui ne risquent pas de surchauffer)… et avec une plume sur l’accélérateur et en faisant en sorte de ne jamais devoir freiner trop fort, sans doute?

wizz
Membre

…comme toutes les voitures lorsque ça passe les tests d’homologation

Same Yumako
Membre

C’est vrai qu’à comparer avec les « publi-reportages » des émissions de télé françaises Top Gear, se montrant de bonne ou de mauvaise foi, a de quoi énerver les constructeurs parfois 🙂

axsport
Invité

MDR les électriques !!!!!!!!!!!! C’est bien sur le papier !!!!

Joest Jonathan Ouaknine
Membre

Oui, comme d’hab’, le reportage était scénarisé.

Néanmoins, sur ce coup-ci, Clarkson met le doigt là où ça fait mal: le manque de bornes de rechargement en province, le délais très long pour charger et surtout, le prix de vente des véhicules.

Aujourd’hui, rouler en électrique est avant tout un choix idéologique. L’autonomie et le rapport prix/performances est défavorable.
Quant aux 160km d’autonomie, c’est une blague. En roulant normalement, on doit disposer de 80km maximum. Et encore, il ne faut pas mettre les phares ou la clim…

wpDiscuz