Accueil Conducteur du jour Le conducteur du jour: la MINI Chinoise

Le conducteur du jour: la MINI Chinoise

212
9
PARTAGER

Suite des conducteurs du jour spécial Wenzhou. Régulièrement, on évoque la Lifan 320 au blog auto; la voici « en vrai »! En matière de copies, il y a ceux qui nient l’évidence. D’autres évoquent une « inspiration ». Chez le Chinois Lifan, c’est carrément un argument de vente: la 320, c’est la « MINI nationale »!

L’histoire de la 320 est un vrai roman.

Chapitre 1: l’ancienne MINI disposait d’un moteur Chrysler. Les deux constructeurs construisirent une usine commune de moteurs, au Brésil, à la fin des années 90. Lorsqu’en 2000, les premières MINI sortent de chaine, Chrysler a été racheté par Daimler. BMW n’a aucune envie de travailler avec son éternel rival Mercedes. L’usine Brésilienne, Tritec, bien qu’achevée, est rendue à la végétation.

Chapitre 2: Lifan, fabricant de motos, de camions et de climatiseurs, veut se lancer dans l’automobile. Afin de disposer rapidement de moyens techniques, il rachète Tritec et entreprend de la déménager en Chine. Le gouvernement Brésilien y met son véto et Fiat récupère le bébé.
Néanmoins, d’après Lifan, il y avait des plans, des moteurs et des voitures sur le site. Le constructeur expédie le tout en Chine et sort sa photocopieuse.

Chapitre 3: le premier modèle de Lifan, la berline 520, sort fin 2005. Un an et demi plus tard, il dévoile une tripotée de projets, via une série de croquis dignes de MS Paint. Les observateurs sont très sceptiques et d’aucuns prennent ces modèles (dont une espèce de MINI 5 portes) pour un coup de bluff (un sport national en Chine.)

Chapitre 4: début 2008, à la surprise générale, le constructeur présente sa citadine 320. C’est un clone revendiqué de MINI (mais en 5 portes, les Chinois préférant ce type de configuration.) La motorisation n’est autre que le 1,3l Tritec. Ce n’était pas du bluff! Hélas, les comptes sont dans le rouge; il n’a pas les moyens de l’industrialiser. A l’été, ils trouvent un investisseur: American Insurance Group (AIG), qui rachète 13,5% du capital… Puis qui fait faillite avant d’envoyer son chèque.

Chapitre 5: alors que la 320 fait figure d’Arlésienne, elle arrive enfin en concession, début 2009. L’accueil est glacial. Certes, la bouille est rigolote, mais le 1,3l 86ch est asthmatique, la finition est très moyenne et le constructeur est encore balbutiant.
Depuis, Lifan quadrille davantage le territoire Chinois et la 320 s’essaye désormais à la compétition. Néanmoins, les ventes stagnent autour du millier d’unités mensuelles. Un score très modeste.
A l’export, il s’en vend presque autant. Notez qu’on a bien failli l’avoir chez nous. Hélas (heureusement?), Lifan n’a pas répondu aux avances d’un certain importateur…

A lire également:
Le conducteur du jour: joli léopard, où es-tu?
Le conducteur du jour: Hangzhou tuning
Souvenir de Chine

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Le conducteur du jour: la MINI Chinoise"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Riccardo
Invité

Pas vilaine,et pour moi ce n’est pas un clone de mini comme peut l’être la yaris ou l’aygo ou la panda ou le x5 chinois…..
Pourquoi tant de haine de la presse sur le web vis à vis de China Automobiles France et cette chere Elisabeth ???
Ok ils se sont plantés sur les crash tests et sur beaucoup de modeles annoncés,mais pourquoi les diaboliser comme c’est le cas si souvent par ici et ailleurs ???

da silva
Invité

elle a peut etre un air de famille c’est sur .
mais c’est loin d’etre un clone .
de plus notamment en france je ne pense qu’elle aurait beaucoup de succes
pas de diesel et surtout.
chez nous il n’y aurait pas beaucoup de clients qui serait fier d’exposer leurs copie de mini au rabais .
il y vas de leur amour propre.
les dacias ont marché car meme si elle sont low-cost et utilise les elements renault
elles ont leur personnalite elles ne sont pas des copies.

r.burns
Membre

Oui ce n’est pas un clone mais s’il fallait lister tous les éléments esthétiques repris de la Mini les doigts des mains (et des pieds) ne seraient pas assez nombreux

Carlos Ghost
Invité

L’avant est effectivement pompé sur la fausse Mini, raison pour laquelle il n’est pas terrible. Le profil, un peu car il reprend la faible (et bienvenue à l’inclinaison du pare-brise. Mais les surfaces vitrées sont, heureusement, plus grandes. Et l’arrière, très sympa, n’a plus rien à voir avec la fausse Mini.

Bon, la qualité de fabrication…

Seb
Membre

En fait, elle ressemble plus à une Suzuki Swift qu’à une Mini.

wpDiscuz