Accueil Renault La nouvelle SM7 en détails

La nouvelle SM7 en détails

205
18
PARTAGER

Après un spyshot, plusieurs teasers et un concept dévoilé lors du salon de Séoul, le constructeur au losange lève intégralement le voile sur la SM7 de dernière génération sept ans après les premiers tours de roues de la première du nom. Développée en Corée principalement pour y occuper une place de choix sur le segment des berlines de grande taille, la SM7 verra sa commercialisation débuter dans le courant de ce mois. Quant à une carrière à la Samsung SM5/Renault Latitude loin de son traditionnel marché domestique, il existe un grand pas à franchir.

Deuxième génération de la grande berline qui aura nécessité quelques 207 millions d’euros d’investissement, le vaisseau amiral de la marque sur le marché coréen se veut plus riche en équipements de série, optimisée sur le plan de l’agrément de conduite, plus habitable (avec par exemple un espace aux genoux en progression de 70 mm) et devant offrir « un plaisir de conduite maximal grâce au Mode Sport, aux palettes de commande des vitesses, proposées pour la première fois dans ce segment« , souligne le constructeur.

Sur le plan mécanique, deux motorisations sont proposées, jumelées à une boîte de vitesses automatique à six rapports avec mode de sélection manuelle.

On retrouve ainsi le 3.5 l de 258 ch (puissance en hausse de 20 %) et 330 Nm à 4 400 tr/mn pour une consommation moyenne de 10,4 l/100 km. Un cran en-dessous est proposé le 2.5 l délivrant 190 ch (+ 15% par rapport à celui équipant le modèle SM7 précédent) et 243 Nm à 4 400 tr/mn pour une consommation s’établissant à 9 l/100 km.

Pour cette nouvelle génération, on note une légère augmentation des prix de vente avec des tarifs de 30 et 39 millions de won coréens (19724 euros et 25641 euros) contre une fourchette allant de 28,8  millions de wons à 37,7 millions de wons (de 18935 euros à 24786 euros) pour la génération précédente.

Sur le concurrentiel marché coréen des berlines de grande taille, la SM7 de nouvelle génération tentera de confirmer le succès de celle qu’elle remplace affrontant notamment les Asiatiques Chairman et Genesis ou encore la prochaine Kia K9.

samsung-sm7-oficiales21sm7oficial01sm7oficial00samsung-sm7-oficiales19samsung-sm7-oficiales13samsung-sm7-oficiales03samsung-sm7-oficiales05sm7oficial02samsung-sm7-oficiales09samsung-sm7-oficiales10samsung-sm7-oficiales20samsung-sm7-oficiales07samsung-sm7-oficiales11samsung-sm7-oficiales12samsung-sm7-oficiales14samsung-sm7-oficiales16samsung-sm7-oficiales04samsung-sm7-oficiales17samsung-sm7-oficiales06samsung-sm7-oficiales02samsung-sm7-oficiales18samsung-sm7-oficiales15samsung-sm7-oficiales00samsung-sm7-oficiales01samsung-sm7-oficiales08

A lire également. L’habitacle de la Samsung SM7 se dévoile, La Samsung SM7 se dévoile en clair, Spyshot : Samsung SM7, Salon de Séoul : Renault-Samsung SM7 et Renault Samsung: 10 ans déjà… Et bientôt une nouvelle SM7.

Source : Renault.

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "La nouvelle SM7 en détails"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
maurice
Invité

Superbe voituer qui prouve que Renault est capable d’avoir un sacré coup de crayon quand il veut. Il aurait mieux vallu importer cette SM7 en haut de gamme en France plutôt que l’insipide Lattitude qui ne sevend pas !

Verslefutur
Invité

Sur une des photos, on peut reconnaître le côté de la Mégane (Vue supérieure de côté). Par contre, ils auraient pû éviter de mettre la calandre d’une Audi.

Peut elle remplacer la Platitude en France?

anomune
Invité

une voiture des plus banale sans inspiration et qui ne fera pas tourner les têtes dans la rues

aucune originalité tout comme la latitude que l’on voit tres peu d’ailleurs et si elle vient en france sa sera au dessus de la latitude et en tres haut de gamme donc hors de prix pour une voiture de marque française

bx19trd
Invité
Beaucoup, beaucoup de détails esthétiques traités avec soin pour un résultat global décevant. La concurrence se retourne les manches pour se démarquer de « l’autre » Ici le but n’est pas atteint. Elle reste banale, idéale pour le marché asiatique, mais pas assez innovante pour que la clientèle européenne se retourne sur elle dans la rue. Le syndrome européen – Lexus ou Infiniti — en quelque sorte. Surement une très bonne auto, luxueuse a souhait mais sans charisme. Juste à ce qui manque à la gamme Renault actuellement. Que ces Messieurs de Guyancourt se sortent les doigts du « Fut « . Pour nous… Lire la suite >>
un fan
Invité

L’avantime avait 10 ans d’avance, cette Platitude a 10 ans de retard! Ca ressemble a tout et a rien. Mais jusqu’ou iront-ils? Je ne peux pas croire que Renault sache faire des voitures en voyant ca…
Bonne chance!

wpDiscuz