Accueil Champ Car Indycar: Mid-Ohio

Indycar: Mid-Ohio

49
0
PARTAGER

Après le tracé aéroportuaire d’Edmonton, retour sur un vrai beau circuit routier pour l’Indycar dimanche dernier à Mid-Ohio, et retour au premier plan d’un nom absent des palmarès depuis le début de l’année, celui du Néo-Zélandais Scott Dixon qui remporte l’épreuve devant son coéquipier et solide leader du championnat Dario Franchitti.

La saison 2011 est largement dans sa deuxième partie et la saison 2012 se prépare gentiment. Les deals se signent, comme ceux de Honda qui fait son marché dans les écuries avec celle de AJ Foyt et celle de Sam Schmidt après Ganassi tandis que Penske est le fer de lance de Chevrolet, et la nouvelle monoplace Dallara a pris la piste pour un premier roulage équipée de son kit aéro « routier » aux mains de Dan Wheldon.

L’autre attraction du week-end pour les Français était la présence de Simon Pagenaud dans la voiture 22 en remplacement express de Justin Wilson, indisponible après un tassage de vertèbres douloureux lors de la séance du vendredi. C’est la seconde pige de Pagenaud cette saison chez Dreyer & Reinbold après le remplacement d’Ana Beatriz en début de saison mais pour la prochaine épreuve à New Hampshire il devra céder la place à Tomas Scheckter.

L’épreuve d’Indy Lights n’était pas pour une fois au même endroit que l’Indycar, mais à Québec dans les rues humides de Trois Rivières. C’est encore une fois, comme à Edmonton, Esteban Guerrieri qui l’emporte devant Gustavo Yacaman et Josef Neugarten qui garde la tête du championnat.

A Mid-Ohio, pendant ce temps, la séance de qualification souriait à Scott Dixon qui réussissait sa première pole depuis deux ans alors que son leader Dario Franchitti ne pouvait faire mieux que le troisième temps. Entre les deux s’intercalait Ryan Briscoe, tandis que le vainqueur d’Edmonton Will Power rejoignait son principal rival Franchitti en deuxième ligne. Ganassi contre Penske, une affiche des plus classiques.

La course allait tourner au fiasco pour Penske. Au départ Dixon prenait le commandement devant Franchitti puis passait une partie de l’épreuve derrière James Hinchcliffe jusqu’au second safety car provoqué par un accrochage entre Danica Patrick et Graham Rahal. Franchitti alors prenait le commandement et les deux pilotes Penske ruinaient leur chance à cause d’un mauvais timing de leur ravitaillements. Franchitti laissait Dixon passer au redépart et le Néo-Zélandais n’allait plus être rejoint. Briscoe disparu dans les profondeurs du peloton, c’est Ryan Hunter-Ray qui émergeait en troisième position. Il faisait mine d’attaquer Franchitti qui ne le laissait pas passer. A noter la bonne performance de Takuma Sato qui termine 4eme, ayant pour une fois émergé intact de son traditionnel accrochage.

Du cote tricolore, Sebastien Bourdais termine 9ème, pour la troisième fois consecutive dans le top 10, et Pagenaud 13ème.

Au championnat Franchitti a désormais 62 points d’avance sur Will Power avant la prochaine épreuve le 14 Août sur le petit oval de New Hampshire.

Crédit photos : Indycar

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz