Accueil Berlines Toyota Auris HSD vs Lexus CT200h : question de goût… (2/2)

Toyota Auris HSD vs Lexus CT200h : question de goût… (2/2)

1137
5
PARTAGER

Reste donc qu’au-delà de l’aspect technique, la ligne et la présentation d’une auto reste l’un des facteurs déterminants lors de l’achat. Ainsi, nos deux prétendantes soignent leur look. Cela passe par des boucliers plus enveloppants et une calandre redessinés récemment pour la Toyota, qui en profite également pour se doter de nouvelles jantes et de nouveaux feux, avec, à la clé, une allure nettement plus dynamique que par la passé.

Mais est-ce suffisant pour aller chatouiller la Lexus sur ce terrain ? La compacte japonaise «Premium» est, elle, une voiture entièrement neuve, inscrite en plein dans le design type «manga» auquel le constructeur nous a habitués. Ses lignes tendues ne sont pas non plus sans rappeler quelques modèles déjà sur le marché, à commencer par l’une de ses concurrentes les plus directes, la BMW Série 1.

Dans l’habitacle, en sa qualité de Premium, la Lexus prend l’avantage tant en termes de présentation, plus jeune et plus joviale, qu’en terme de qualités des matériaux et d’assemblage, même si celles-ci restent un cran en dessous de la norme de ce segment très prisé.
L’Auris paye ici le poids des années, avec une présentation plus classique, des plastiques cassants et une position de conduite moins confortable et plus typée «monospace». Mention spéciale toute de même au pied de la console centrale sculpté et rentrant assez loin entre les occupants.

La CT200h a également droit à un système Multimédia doté d’un Joystick de commande. Ce dernier, très pratique, fonctionne un peu à la manière d’une souris multimédia pour ordinateur et tient dans la paume de la main. Il permet en plus de naviguer plus facilement entre les différents menus (Audio, navigation, lecteur externe,…) que l’écran tactile de l’Auris.

Reste un dernier argument, et non des moindres, dans le choix de la voiture : son prix. Et à ce petit jeu, c’est tout logiquement l’Auris qui l’emporte grâce à son prix de base fixé à 23.650 euros (24.250 en Belgique) quant il faut compter 5.350 euros de plus pour une Lexus dont le tarif débute à 29.000 euros (28.900). Dans les deux cas, l’équipement n’a rien d’indigent et comprend la climatisation électronique, bi-zone sur la CT200h, le volant multifonctions, le régulateur de vitesse et les rétros électriques et chauffants.

Conclusion
De cette lutte familiale, la Lexus sort vainqueur haut la main grâce et ne justifie pas seulement son écart de prix à l’achat par un positionnement marketing plus haut de gamme, mais surpasse sa cousine au niveau de l’insonorisation, de la présentation, de la conduite et de l’équipement. Toutefois, si la seule chose qui vous intéresse dans ces autos est la partie mécanique, l’Auris vous contentera, la CT200h n’apportant rien de plus de ce côté-là, que ce soit en niveau de la consommation ou de l’agrément.

[zenphotopress album=11608 sort=random number=8]

Lire également :
Toyota Auris HSD vs Lexus CT200h : cousines de coeur (1/2)

Essai Lexus CT200h : petit hybride, maxi fonctions
Essai Toyota Auris Hybrid : hybride Auris/Prius

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Toyota Auris HSD vs Lexus CT200h : question de goût… (2/2)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
beniot9888
Invité
Je n’aime pas trop cette Lexus. Primo, je la trouve vraiment laide et lourde de ligne. Sans dynamisme. Et ensuite, je n’arrive pas à voir quel est son positionnement. Elle n’est pas aussi luxueuse et opulente que sait l’être une Infiniti (bien qu’Infiniti ne sois pas présent sur ce segment) mais elle n’a pas non plus le classicisme irréprochable d’une Audi ou du reste de la gamme Lexus. Et comme la tenue de route meilleure n’est pas forcément un argument décisif quand on parle d’une Nibridécolo, je me dis que finalement, la soeur cheap’, la Toyota, n’est pas si mal… Lire la suite >>
nobeal
Invité

bonjour
j’ai essayé la LEXUS et la TOYOTA.
coté conduite, elle sont vraiment identiques, la LEXUS posède un mode Sportif !! mais rien d’impressionnant.
je possède une LEXUS (pas hybride)et je suis convaincu qu’il faudra bientôt rouler en voiture hybride en attendant le tout-electrique..
j’attends peu être une IS hybride …
mas pour revenir au comparatif, je suis d’accors avec beniot9888, la TOYOTA l’emporte.
cdlt

joraimondi
Invité
Roulant en hybride depuis 2004 (3 PRIUS a fiabilité totale) nous utilisons actuellement une AURIS Hybride et une LEXUS CT 200 h pour notre plus grand plaisir AURIS : les ingénieurs ont fait rentrer au chausse pied les nouvelles motorisations hybrides de la Prius III dans une berline compacte et « banale » intérieur comme extérieur. Avantages : une vraie hybride abordable question prix et économique. Inconvénients; un coffre petit , sans plancher plat LEXUS : une autre dimension ; les ingénieurs ont crée une voiture nouvelle en optimisant la motorisation de la PIII Nous apprécions le silence, la tenue de route… Lire la suite >>
lexus loser
Invité

La politique des options est catastrophique chez ces 2 marques et particulièrement Lexus…

A l’époque je m’étais décidé pour la CT, mais j’aurais souhaité un toit ouvrant… Impossible de l’avoir sans la finition Luxury à … 42.000 €.

prix total : + de 43.000 € alors que je n’ai cure d’autres options.

Conclusion : Je roule maintenant en A5 cab pour 2000 € de plus et un plaisir de conduite infiniment supérieur !

fistulinside
Invité

Je ne roule pas en hybride. Je suis persuadé que le choix de l’hybride est un choix partisan qui implique un compromis évident sur les performances du véhicule. J’espère que cette proposition de motorisation se vulgarisera pour l’obtenir à un coût très bas. Acheter Lexus ou Toyota est un choix d’accessoires de confort et de budget, l’hybridation est un choix de conscience (le diésel étant au même prix). J’aimerai une voiture dépouillée, mais hybride, pour cela il va falloir attendre !!!!

wpDiscuz