Accueil Constructeurs Le Mans : faut-il demander la tête d’Olivier Quesnel ?

Le Mans : faut-il demander la tête d’Olivier Quesnel ?

204
37
PARTAGER

Arrivé à la direction de Peugeot Sport en 2009, Olivier Quesnel a remporté une fois les 24 Heures du Mans en trois participations… uniquement lors de sa première année. A-t-il fait les bons choix ? Doit-il démissionner, faute de résultats ?

Remplaçant de Michel Barge, Olivier Quesnel a gagné les 24 Heures du Mans 2009 avec une équipe déjà bien en place. Il avait tout de même orienté la composition de son équipe de pilotes sur un aspect davantage endurance en plaçant David Brabham et Alex Wurz dans les anciens baquets de Jacques Villeneuve et Ricardo Zonta.

Mais depuis, Audi gagne et Peugeot perd. Entre 2009 et 2010, Quesnel se séparait de Brabham (pourtant vainqueur en 2009) et Christian Klien pour Anthony Davidson et Simon Pagenaud. Mais le problème est venu de l’équipe technique. Plus performantes que les R15+, les 908 HDi FAP n’étaient pas fiables.

Après le fiasco de l’édition 2010, on attendait une révolution. Révolution qui n’a jamais eu lieu et choix qui a beaucoup été reproché à Olivier Quesnel. La Peugeot 908 (nouvelle version) était très attendue… Elle n’a pas déçue même si les essais préliminaires du Mans et les qualifications de Spa ont donné des sueurs froides aux supporters du Lion. La victoire de Spa et les temps du Mans montrent que la 908 et la R18 présentent le même niveau. Les choix techniques ne sont donc pas à remettre en cause.

Du côté des pilotes, Quesnel avait choisi la stabilité. Si Alex Wurz a fait un erreur dimanche matin, il n’a pas privé Peugeot de la victoire et la prestation générale de l’équipe est satisfaisante.

Ce week-end, il n’y a pas eu de débacle. Il y a eu une belle défaite… Une défaite de 13 secondes, une défaite avec les trois voitures à l’arrivée dont deux sur le podium. C’est uniquement sur l’exploitation qu’Audi a fait la différence. Car depuis des années, Audi a développé la meilleure équipe d’exploitation de l’histoire pour gagner dans la Sarthe. Chez Peugeot, on n’a pas forcément toujours opté pour les bons pneus au bon moment, laissant des poignées de secondes, alors que Benoit Treluyer et Andre Lotterer enfonçaient le clou. Ces 13 secondes, Pedro Lamy et Sébastien Bourdais pourront en faire un livre à la fin de leur carrière…

Révolution chez Peugeot Sport ? Non, il n’est pas nécessaire d’appeler à la démission d’Olivier Quesnel. En revanche, il faudra encore élever son niveau pour pouvoir se mesurer pleinement à Audi, même face à une seule R18 (!) en 2012.

Revivez la folle édition 2011 des 24 Heures du Mans avec leblogauto.com !

Poster un Commentaire

37 Commentaires sur "Le Mans : faut-il demander la tête d’Olivier Quesnel ?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
DiZeL
Membre

Pour moi il y a bien eu révolution : 4 908 à l’arrivée et seulement 1 problème technique minime : un cable de répartiteur de freinage qui se bloque et fait perdre 2 minutes. Peugeot a enfin compris qu’il fallait privilégier la fiabilité à la performance. Malheureusement pour eux Audi a su faire les deux. .

r.burns
Invité

Les 15 secondes d’ecart sont un faux problème, si Peugeot n’avait pas perdu de temps au stand Audi aurait encore accéléré le rythme, et si les 2 Ferraris n’avaient pas déboité comme des rookies ca aurait fait 1-2-3 Audi, et si et si bref avec des si……….

TT
Invité
je suis d’accord avec Dizel sur le fait que Peugeot a enfin compris le concept de l’endurance. en revanche, je ne suis pas d’accord sur le fait qu’audi a gagné grace à une meilleur equipe d’exploitation. Audi a été le plus rapide en qualif, le plus rapide en course et surtout le plus constant. tout le monde parle de la conso des audi sans parler du fait que c’est une voiture rapide qui n’abime pas ces pneumatiques. Benoit Treluyer a fait exploser le nombre de kilomètres parcourus avec la même monte pneumatique. maintenant je suis d’accord sur l’équipe Audi qui… Lire la suite >>
homer S.
Invité

Pas d’accord en rallye il a pas hésité à engueuler Loeb & Ogier.

Donc dire qu’il engueule que la concurrence c’est faux

TT
Invité

je n’ai pas dit qu’il engueulait la concurrence, j’ai dit qu’il se moquait des malheurs des autres.

Speedster-91
Invité
Et moi j’ai envie de dire : Un titre d’article aggressif : faut-il virer Fabien VOLARI du BlogAuto ? Est-ce que vous vous rendez compte de ce que vous écrivez parfois ? Est-ce que en dehors de résultat la solution est toujours de virer les gens ? Franchement…. Est-ce qu’on lancerait l’idée que si il y a plus d’une faute de français ou d’orthographe dans un article, le rédacteur doit être viré ? Peut-on revenir un peu dans une société humaine ? S’il vous plait ? Alors on aurait écrit la même chose d’un employé, tout le monde aurait crié… Lire la suite >>
truc
Invité

Je n’ai rien compris à la réponse de Fabien Volari.
Il s’est posé la question et ensuite ?

guy liguily
Invité

deux fois coupé deux fois trop court . la première , trop rapide et pas fiable la deuxième trop endurante et pas assez rapide .

quesnel a une oreille mal placée étant donné le port de son casque …. alors oui il faut en changer !

wpDiscuz