Accueil Général L’Alliance Renault-Nissan ouvre une antenne dans la Silicon Valley

L’Alliance Renault-Nissan ouvre une antenne dans la Silicon Valley

66
7
PARTAGER

D’ici à la fin du mois prochain, l’Alliance francojaponaise va ouvrir une antenne de recherche située au cœur de la Silicon Valley aux USA. Missions dévolues à ce bureau ? Des travaux dans différents domaines à l’image de « l’informatique embarquée, l’ingénierie de pointe et le recrutement technologique« . Détails.

« Draguer » la crèmes des ingénieurs et chercheurs pour les inviter à les rejoindre : voici l’ambition de l’Alliance Renault-Nissan à l’annonce de l’ouverture de cette antenne de recherche à Mountain View non loin des locaux du poids-lourd Google. L’interaction entre l’auto et ses passagers sera l’un des axes des travaux suivis.

« Les activités de Renault au sein du centre de la Silicon Valley seront consacrées à la recherche et à l’ingénierie de pointe, notamment dans le domaine des véhicules électriques, de l’environnement nécessaire (fournisseurs, infrastructures), des services embarqués et du développement commercial« , poursuivent les deux partenaires.

Pour Nissan, il sera donc aussi question de continuer de développer et perfectionner l’ensemble de son système télématique Carwings (Leaf). Enfin, les véhicules verts se retrouveront aussi logiquement au centre des études. Reste désormais à convaincre le gratin des ingénieurs et chercheurs à venir y travailler.

A lire également. Nissan se paye la Volt et 5 étoiles pour la Nissan Leaf à l’EuroNCAP.

A voir également. Galerie Nissan Leaf au Mondial de Paris.

Nissan Leaf_05Nissan LeafNissan Leaf_06Nissan Leaf_07Nissan Leaf_08

Source : Renault.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "L’Alliance Renault-Nissan ouvre une antenne dans la Silicon Valley"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
puitrabix
Invité

Et pourquoi ne pas l’avoir implanté en france ou au japon?

Deja qu’on perd nos cerveaux si en plus on recrute les cerveaux d’autres pays….Bref encore une raison de plus de pas acheter français.

(oui je sais l’image de la silicon valley, audi and co tt ca mais ce nest pas une raison en france on a aussi des idées ET DES BONS CHERCHEURS qui ne demandent que ca : faire de l’application de leur principe!!)

Tibo35
Membre

Sauf que le Technocentre est à Guyancourt depuis des années maintenant et possède une belle armada d’ingénieurs, Nissan a celui d’Atsugi et ils ont tous ceux un peu partout dans le monde.

L’avantage d’en avoir un peu partout est de pouvoir embaucher des ingénieurs locaux et donc de diversifier les sources de recherches. En plus cela est bénéfique pour l’image (emplois, etc.).

Umaga
Invité
Je capte pas bien là: … »Deja qu’on perd nos cerveaux si en plus on recrute les cerveaux d’autres pays….Bref encore une raison de plus de pas acheter français. » Tu ne veux pas acheter  » français », parce que ce n’est pas assez français.Donc tu achètes étranger; mais c’est encore moins français. Non ? O_o Mais rassure-toi, Personne ne perd rien. Comme on vend les voitures aux 4 coins du monde maintenant, il est naturel que les compétences s’internationalisent. Des cerveaux français partent à l’extérieur, certes, mais l’inverse est vraie aussi (qui est le patron du design chez Renault par exemple ?).… Lire la suite >>
Tibo35
Membre

@Umaga…laissez tomber 🙁 ce sont les mêmes personnes qui sont très contentes quand Toyota délocalise pour venir assembler en France qui crient au scandale quand Renault fabrique ailleurs.

Pour info Renault vend un peu moins de 20% de ses véhicules en France et en fabrique 20% en France…

Membre

Décidemment, certains seraient pret à prendre n’importe quelle excuse pour dire « qu’il faut pas acheter renault », même les plus tarrabiscotées !

MiguelAnge
Invité

Donc si je résume, au Technocentre, ils font dans l’alimentaire et sont inccapables de faire de la veille technologique…

Pat
Invité

On prend son médicament et on va se coucher.

wpDiscuz