Accueil Champ Car Indycar: Iowa

Indycar: Iowa

87
0
PARTAGER

Troisième week-end consécutif de course d’Indycar et quatrième ovale visité cette saison. En 2006, Marco Andretti débutait en Indycar. 2e des 500 miles d’Indianapolis, il s’imposait sur l’Infineon Raceway (dans des conditions controversées.) On l’avait alors annoncé comme le nouveau grand et il était même censé débuter en F1 en 2009… Mais depuis, l’Andretti 3ème génération a disparu des écrans de radar. C’est tout juste si on le voit une fois par an sur un podium. Mais ça, c’était jusqu’à ce week-end…

Depuis leurs victoire à « Indy », on était sans nouvelles de Brian Herta et de son poulain Dan Wheldon. Une situation embarrassante pour l’Indycar.

L’organisateur leur a trouvé un strapontin: développer la voiture de 2012.

Dans l’épreuve d’Indy Light, Chase Austin (Willy T. Ribbs) faisait son retour. Certes, il n’a guère chatouillé le vainqueur Josef Neugarten (Sam Schmidt) et en plus, à 20 tours du but, il a été trahi par sa mécanique.
Néanmoins, le simple fait d’être au départ est un exploit pour cette structure sans sponsor (c’est Honda USA qui lui a payé son voyage dans l’Iowa.) Espérons donc qu’Austin puisse revenir dans d’autres épreuves.

En attendant, pour la course d’Edmonton, Oliver Webb sera au départ avec Jensen. Les habitués du Blog Auto se souviennent qu’en 2010, Webb a brièvement mené le championnat Britannique de F3, avant d’être balayé par Jean-Eric Vergne.

L’Indycar adore souligner son côté « maison fondée en… » Suite à son succès à Milwaukee, Dario Franchitti (Ganassi) a atteint les 29 succès (en comptant ses victoires en CART), ce qui est autant que Rick Mears. L’Ecossais pose donc aux côtés de ce dernier, comme il l’avait fait avec Johnny Rutherford, suite à sa 27e victoire.

S’il atteint les 31 victoires, il rejoindrait Paul Tracy et Sébastien Bourdais. Pas sur que les deux hommes acceptent de poser avec lui…

Aux essais, Takuma Sato (KV-Lotus) décroche sa toute première pole position dans la discipline. Hélas, comme d’habitude, le Japonais ne voit pas le drapeau à damier.

Quant à Simona de Silvestro (HVM), l’équipe médical lui interdit de prendre le départ, suite à son carton aux essais de Milwaukee.

Franchitti fut longtemps leader. Mais au 199e tour, il se fait dépasser par Tony Kanaan (KV-Lotus.) Le Brésilien est rejoint par Marco Andretti (Andretti), qui le double au 209e tour… Néanmoins, au 213e tour, Kanaan reprend la main.

Au 232e tour, Andretti repasse son ex-équipier et il conserve l’avantage jusqu’à l’arrivée.

C’est donc la 2e victoire de Marco Andretti et son 1er succès sur ovale.

Derrière, c’est le jour de gloire des « porteurs d’eau ». Scott Dixon (Ganassi) complète le podium, tandis que Ryan Briscoe et Helio Castroneves (Penske) terminent 6e et 7e.

Pour Franchitti, il faut avant tout assurer le championnat. L’Ecossais se contente du 5e rang.

Au championnat, sans surprise, Franchitti se retrouve seul en tête, avec 303 points. Will Power (Penske) fait une très, très mauvaise opération. Percuté lors d’un arrêt aux stands, il est surveillé par l’équipe médicale et pourrait être déclaré inapte pour Toronto, dans 2 semaines. Il a actuellement 20 points de retard sur Franchitti.

Avec 230 points, Dixon retrouve la 3e place provisoire. Il semble néanmoins trop loin pour se mêler à la lutte pour le titre.

Source:
Indycar

A lire également:
Indycar: Milwaukee

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz