Accueil Art automobile La photo du jour: Lamborghini Miura S

La photo du jour: Lamborghini Miura S

152
13
PARTAGER

Aujourd’hui, lundi 09 mai 2011, rendez-vous avec l’exception en ce début de semaine avec les magnifiques courbes d’une Lamborghini Miura S.
Lors de sa présentation en 1966 au salon de Genève, la Miura jette un pavé dans la mare. D’une part avec un coup de crayon qui tien du génie, et d’autre part avec des solutions techniques de pointe pour l’époque. Le style est le fruit de l’imagination du célèbre designer Marcello Gandini, alors chef du style chez Bertone. Façonnés par une étude aérodynamique, les courbes et la ligne de l’auto font fureur dès sa sortie. Elle reçoit un V12 Bizzarini de 4,0l de cylindrée, qui se place en position centrale arrière, ce qui en fait l’une des premières voitures de série à recevoir cette architecture, jusqu’alors réservée à la compétition. La puissance qu’elle développe est impressionnante (350ch), et la vitesse de pointe et les chiffres d’accélération qui en découlent (280km/h – 0-100km/h en 6,7sec) affolent tout le monde. A tel point qu’elle inaugure le terme de supercar!
Au fil de sa carrière, la Miura va connaitre trois évolutions officielles: la P400 (pour la position et la cylindrée du moteur posteriore 4 litri) de base, la P400 S et la P400 SV. Celle de ce lundi est une P400 S. Cette version tirée à 140 exemplaires entre 1968 et 1971 se veut plus puissante (370ch) et plus rapide (285km/h). Seulement, elle s’embourgeoise au passage, pour le plus grand malheur de la balance qui accuse alors 135kg de plus puisque divers éléments de confort et de style apparaissent comme l’allume-cigare ou le tour des phares et des fenêtres chromé.
Florent est tombé par hasard sur un exemplaire au beau milieu de Genève. Sa photo, au traitement légèrement rétro, permet de se rendre compte de cette ligne mythique et toujours aussi spectaculaire, même après 45 ans!

090511-Lamborghini-Miura (1)
Pour les fondus de photographie, les exifs de ce cliché:
Boitier : Nikon D80
Objectif : 80-200mm Nikkor F2.8
Focale: 80mm
Ouverture: F2.8
Vitesse : 1/180s
ISO: 200

La galerie de Florent.

A demain.

Si vous souhaitez participer à cette rubrique, vous pouvez envoyer vos contributions à laphotodujour@hotmail.fr au format Jpg de 1280px de large. Si vous êtes l’auteur de la photo, vous renseignerez votre prénom, nom du modèle automobile, galerie photo et si possible une anecdote et les exifs concernant la photo.

Poster un Commentaire

13 Commentaires sur "La photo du jour: Lamborghini Miura S"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Umaga
Invité

Cette rubrique s’adresse entre autres aux « fondus » de photos. Je ne suis qu’un amateur en ce domaine, mais la vitesse d’obturation indiquée, me fait tiquer: 1/800 ! Wow, pourquoi un temps de pose si court pour un sujet figé et une luminosité apparemment normale ?

En fait – et c’est en allant à la source que j’ai trouvé -, il s’agit d’une coquille, au lieu de 1/800, il aurait fallu mettre 1/180.

U-Jack
Invité

C’est un télé-objo qui ouvre à 2,8, à 1/180 (et en restant à ISO200), la photo aurait été cramée…

U-Jack
Invité

J’aurai peut être du lire la fin du message…

DiZeL
Membre

« Façonnés par une étude aérodynamique »… foirée ! A l’époque ils ont juste oublié de tenir compte de la portance et elle avait une facheuse tendance à s’envoler à haute vitesse quand son réservoir se vidait. N’empêche, pour moi elle reste la plus belle.

Aleios
Membre

Bah oui, c’est justement parceque l’aéro était parfaite qu’elle s’envolait comme une aile d’avion 😉 A l’époque on ne connaissait pas tous les petits trucs pour plaquer une voiture au sol, c’est les 60s quand même. Ca reste aujourd’hui encore LA sport-car, tout y était déjà il y a 50 ans!

leelabradaauto
Invité
le must d’auto que j’aime et ne possède pas, hélas, mais un type plein aux as en a une à 25 km de chez moi. Bon, la photo: pourquoi ne pas avoir inclus un petit 3/4 face ou arrière ? même à hauteur de la ceinture c’eût été un poil valorisant. La 1ère que j’ai vue est celle vendue à Genêve (ex shah d’Iran) SVJ cédée partie aux states 1 750 000 francs à l’époque en 1996 je crois, et recédée il y a qq mois encore aux enchères et le vendeur a largement spéculé. C’est donc une valeur meilleure… Lire la suite >>
Umaga
Invité

@ leelabradaauto:

valeur meilleure que la cultissimme Xantia de Jean-Claude ? Pas sûr ! 😉

http://jean-claude-c0nvenant.skyrock.com/

tétard
Invité

miam miam

wpDiscuz