Accueil Monospaces Les Renault Scenic et Grand Scenic adoptent le nouveau bloc Energy 1.6...

Les Renault Scenic et Grand Scenic adoptent le nouveau bloc Energy 1.6 dCi 130 ch

125
14
PARTAGER

Dévoilé en début d’année et présenté dans les allées du salon de Genève, le nouveau moteur Renault Energy 1.6 l dCi de 130 ch débarque, comme c’était annoncé, sous le capot des Scenic et Grand Scenic. L’un de ses points forts ? Une réduction d’environ 20 % de la consommation et une baisse de 30g/km de CO2 vis à vis du 1.9 dCi.

Rappelons en complément que ce 1.6 diesel de 130 ch offre de manière intéressant 320 Nm dès 1 500 tours.

Associé à des technologies CO2  dont le Stop & Start et le récupérateur d’énergie au freinage, il permet de baisser de 20% sa consommation et ses émissions de CO2 et « un coût d’usage en forte baisse« , avance Renault.

Ainsi équipés, les Scenic et Grand Scenic affichent 117g/km C02 pour une consommation de 4,5l / 100 km en cycle mixte soit des niveaux records dans la catégorie des monospaces de plus de 100 ch. Ticket d’entrée : 27 350 euros.

A lire également. Renault Scenic et Grand Scenic Alyum, Genève 2009 Live: Renault Scénic et
Essai Renault Grand Scenic: Pourquoi tant de haine?.

A voir également. Galerie essai Renault Grand Scenic.

 Renault Grand Scenic, Lapins crétins et iPhone Renault Grand Scenic, Lapins crétins et iPhone Renault Grand Scenic, Lapins crétins et iPhone Renault Grand Scenic, Lapins crétins et iPhone Renault Grand Scenic, Lapins crétins et iPhone Renault Grand Scenic, Lapins crétins et iPhone Renault Grand Scenic, Lapins crétins et iPhone Renault Grand Scenic, Lapins crétins et iPhone Renault Grand Scenic, Lapins crétins et iPhone Renault Grand Scenic, Lapins crétins et iPhone

Source : Renault.

Poster un Commentaire

14 Commentaires sur "Les Renault Scenic et Grand Scenic adoptent le nouveau bloc Energy 1.6 dCi 130 ch"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Nicolas
Invité

 » récupérateur d’énergie au freinage » ??? c’est un bloc Hybride?? elle devient quoi cette énergie??

wizz
Membre
C’est un alternateur débrayable électroniquement, c’est à dire plus aucune force contre électromotrice, ne produit pas d’électricité, et donc ne prélève pas d’énergie mécanique du moteur. Dans ce cas, il devient une simple masse tournante. etant donné le rendement d’un moteur thermioque, prélever 1 unité de force mécanique du moteur (pour fabriquer de l’électricité), ça veut dire qu’il a fallu consommer 4 unités d’énergie primaire, c’est à dire le carburant. Donc dans la mesure du possible, moins on sollicite l’alternateur, mieux c’est (bien entendu, lorsque le moteur fonctionne) Et donc -si la batterie n’est pas vide et si accélération, alors… Lire la suite >>
Xavier
Invité

La solution la plus simple, c’est un alternateur piloté qui recharge au maximum la batterie lors des décélérations.

nicolas
Invité

@Wizz

merci pour ces bonnes explications!

dralom
Invité

n’empêche ils seront toujours aussi laid …

Mamadou Dupont
Invité

Merci pour cette intervention intéressante.

Membre

c’est vrai que maintenant on demande aux constructeurs de concevoir un moteur « beau » vu qu’il sera vu par tout le monde 24h/24. Mais au fait, c’est quoi un « moteur beau » ?

Camaro
Invité

27 000 ? Bouarf, ça fait cher je trouve…
Heureusement que la conso est basse dans ce cas.

Encore que je voudrais ça en conditions véritable plutôt qu’en conduite « test conso de constructeur ».
Puis le CO² c’est bien beau…mais ça rejette toujours des NOx en pagaille :/

Elgracus
Invité

« récupérateur d’ énergie » = alternateur qui charge la batterie au freinage et non constamment

MiguelAnge
Invité

La récupération vise à desaccoupler l’alternateur de la batterie. On evite fonc une charge continue qui pompe quelques kW sur le vilbrequin. Comme il faut bien recharger la batterie, on le fait en phase de freinage où l’énergie cinétique est utilisée. La possibilité de charger la batterie à l’ancienne demeurre mais reste limité. Renault n’a rien inventé. Le précurseur reste BMW avec son programme Efficient Dynamics…

wizz
Membre
BMW n’a rien inventé. Le précurseur reste Honda avec son véhicule Insight Sur ce modèle (ainsi que sur la Honda Civic hybride utilisant le 1er IMA), le moteur électrique prend la place du volant d’inertie du moteur thermique. Selon les besoins du moment, ce dernier prendra la fonction: -démarreur (pour démarrer le moteur thermique) -moteur électrique (pour aider le MT) -neutre, être un simple volant d’inertie (vitesse stabilisée, et avec la batterie bien chargée) -alternateur classique pour recharger rapidement la batterie (tout en roulant à la même vitesse, la CVT « rétrograde », faisant fonctionner le moteur thermique plus vite, donc produire… Lire la suite >>
wpDiscuz