Accueil Hybrides Salon de Genève 2011: Peugeot 908 HYbrid4

Salon de Genève 2011: Peugeot 908 HYbrid4

99
8
PARTAGER

Un mois après la présentation de la nouvelle 908 dont trois équipages défendront les couleurs du lion aux prochaines 24 heures du Mans, Peugeot dévoile en avant-première la 908 HYbrid4 au salon de Genève.

Cette version hybride du prototype de course fera ses premiers tours de piste dès la fin du mois avec pour objectif de participer à la Journée Test des 24 Heures du Mans le 24 avril prochain. Toutefois, ce roulage est conditionné par le bon déroulement de la préparation de l’épreuve mancelle par l’équipe officielle.

La Peugeot 908 HYbrid4 dispose d’un système de récupération de l’énergie cinétique durant les phases de freinage. Contrairement au dispositif utilisé en F1, l’énergie stockée dans des batteries Lithium Ion est restituée automatiquement aux roues arrière sans intervention du pilote. Durant quelques secondes, le groupe motopropulseur bénéficie alors d’un gain de puissance de 60 kW (80 ch). Un mode 100% électrique est également possible dans l’allée des stands.

Fiche technique 908 HYbrid4

Châssis : monocoque en carbone

Boîte de vitesses:
Séquentielle, hydraulique, 6 rapports + marche arrière

Moteur thermique:
Diesel V8 HDi FAP
Cylindrée : 3,7l
Puissance : 550 chevaux

Système hybride :
Puissance : 60 kW (80 ch)*
* uniquement lors des phases de restitution d’énergie

Energie restituée :
• Via les roues arrière ;
• 500 kJ entre 2 freinages ;
• Stockée dans des batteries Lithium Ion ;
• Restitution automatique lors des phases d’accélération (pas de commande « push to pass »)
Mode électrique seul possible dans l’allée des stands.

Dimensions
Longueur : 4640 mm
Largeur : 2000 mm
Empattement : 2950 mm
Hauteur : 1030 mm
Poids : 900 kg

A lire également:

Peugeot présente sa “nouvelle” 908

Le Mans 2011 : la liste des engagés

Salon de Genève 2011: Peugeot 3008 HYbrid4 Limited Edition

Poster un Commentaire

8 Commentaires sur "Salon de Genève 2011: Peugeot 908 HYbrid4"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
4aplat91
Membre

Superbe …. Sur ce coup là, on est en avance sur Audi !!!

fredragon
Membre

HYbrid4 mais seulement 2… enfin, ça doit etre un démonstrateur pour faire parler de sa future techno sur le 3008 + une réglementation qui ne doit pas autoriser les 4 roues motrices, mais bon…

4aplat91
Membre

Pour info, le 4 de Hybrid 4 fait référence a la genération de l’hybride …
Peugeot en est a la 4eme genération, sachant que les 3 premières n’ont pas été commercialisées …
NB: Pas de 4 roues motrices au mans …

Axone
Invité

Si j’ai bien fait mes calculs, 500kJ est égal à 0,14kWh. C’est très peu comme capacité. Une batterie au plomb de nos voitures peut atteindre 1kWh. Mais ca permet d’assurer quand même huit bonnes secondes de boost, à la condition d’utiliser de vider intégralement la batterie.
A titre de comparaison, une Prius, c’est environ 1,3kWh (mais seulement 0,6kWh sont utilisés, pour assurer la longévité de la batterie).

MiguelAnge
Invité

Audi disposera egalement d’un KERS sur son proto, proto dévoilé en decembre… Ils sont effectivement en retard…

Par contre le choix du LIon est curieux. Ces batteries ont en effet un rapport volume/energie/poids favorable mais impose d’être maintenues à une température proche de 25C pour qu’elles ne se degradent pas…

En F1, le stockage est assuré par des HighCap, sorte de gros condos qui sont beaucoup plus endurant. La puissance de 80CV en F1 est egalement equivalente. Bref, solution technique etrange…

Thibaut Leroy
Invité
Vrai et faux pour la dégradation sous 25°C. En fait, elles perdent un peu de capacité à basse température (effet assez faible au Mans..), cf essais de la Mini Electrique en hiver et courbes constructeurs Lithium. Et si besoin, vue l’énergie utilisée (effectivement très faible), ils peuvent sur-dimensionner un peu les batteries, surtout à la vue du courant… Les supercondensateurs ont le désavantage d’avoir une tension nulle une fois déchargés (grande fluctuation de tension, donc de courant, et convertisseur à associer), un volume important (= changer aéro s’il n’y a plus beaucoup de place), et rendement assez faible, alors que… Lire la suite >>
DiZeL
Membre

Vu que la restitution est automatique j’imagine que ça fait un gros coup de boost au tout début de la réaccélération juste après un freinage. L’inverse d’un turbo quoi. Ca va être marrant à conduire, gaffe aux réflexes !

wpDiscuz