Accueil Le Mans Series Essais LMS : Rebellion Racing domine

Essais LMS : Rebellion Racing domine

56
7
PARTAGER

La météo ne fut pas clémente ce week-end du coté du circuit Paul Ricard, avec de la grisaille et des passages pluvieux… mais les concurrents Le Mans Series qui avaient choisis de participer aux premiers essais de la saison ont pris la piste ! Dès le vendredi, 27 équipages étaient présents. Rebellion Racing, avec deux Lola-Toyota a dominé le vendredi avec Jean Christophe Bouillon signant le meilleur chrono en 1’46 »573.

« Nous sommes très contents de ce partenariat moteur, que nous développons sur le long terme« , explique Bart Hayden, team manager de l’équipe helvétique. « Nous avons mis le doigt sur tous les soucis qui ont pu nous empêcher de gagner dans le passé et espérons convertir notre potentiel en temps au tour. Nous sommes prêts à relever le défi« . Les Lola-Toyota constituaient en effet une attraction de ce week-end d’essais ! La marque Japonaise n’avait pas fait d’apparition en endurance depuis plus d’une décennie. Retour remarqué, avec les deux voitures Suisses qui annonces fièrement leur ambition.

Henri Pescarolo retrouvait ses marques, et son équipe se concentrait sur le développement du prototype… absent des circuits en 2010 ! Pescarolo team a revu la totalité de l’aile arrière de sa voiture, via une autorisation des organisateurs (lire ici), celle-ci n’étant plus aux normes. Quifel-ASM Team a profité de l’évolution de la réglementation pour changer de catégorie, tout en conservant sa Zytek 09SC. Au volant, les pilotes habituels, dont Olivier Pla, qui a annoncé ce week-end un double programme Le Mans Series / GT Tour.

RML se présentait avec la HPD ARX-01d en LMP2, tandis que les Oreca 03 commençaient leur carrière. Trois Formula Le Mans roulaient également.

La catégorie LM GTE Pro, composée de Ferrari, Porsche et Aston Martin, se présentait comme la plus concurrentielle, avec sept voitures en piste. Et comme souvent, le GTE a tenu ses promesses. Le samedi notamment, les 7 voitures étaient groupées avec des temps très proches ! Hankook Team Farnbacher, comme le premier jour, prenaient les commandes en LM GTE Pro, la Ferrari F430 n°89 terminant la matinée en 2’00 »492. Kessel Racing (LM GTE Am) créaient la surprise en plaçant sa F430 à moins de trois dixièmes de seconde, en 2’00 »771, devançant les autos inscrites en GTE Pro. Alors que le temps était toujours incertain l’après-midi, la Porsche 997 RSR n°76 d’IMSA Performance Matmut prenait les devants en GTE Pro (2’00 »987). Elle devançait finalement la Ferrari de Hankook Farnbacher et la Porsche n°67 d’IMSA Performance, inscrite en LM GTE Am.

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Essais LMS : Rebellion Racing domine"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAMUEL
Membre

très jolies le sphotos. possible de les avoir en grand?

Xavier
Invité

Et qqun connait la raison des phares jaunes?
Merci

Cévennes
Membre

Je crois que c’est par rapport a la catégorie.

zonda
Invité

Vous parlez de F430 mais l’avant semble être celui d’une 458 Italia, non ?

SAMUEL
Membre

la 458 court en LM GTE Pro, la F430 en LM GTE Am.

Tom
Invité

Les phares blanc sont pour les protos (LMP1 et LMP2) et les jaune pour les autres !!!

wpDiscuz