Accueil BMW Salon de Genève 2011: BMW Vision Connected Drive

Salon de Genève 2011: BMW Vision Connected Drive

75
6
PARTAGER

Depuis quelques jours, les rumeurs vont bon train autour de la présentation d’un nouveau concept BMW à Genève. Il est bien plus qu’un simple concept de roadster compact. C’est en fait un véritable laboratoire concentrant à lui seul un ensemble de technologies autour de la connexion du conducteur à son environnement.

Ce concept Vision Connected Drive ne doit pas être abordé comme une étude de style, mais avant tout comme un concept technique. Avec une différence notable par rapport au Vision Efficient Dynamics. Aucune mention n’est faite par BMW de la conduite de cet engin, ni du point de vue du moteur, des performances, de la consommation ou du comportement. Car tel n’est pas sa vocation.

Vision Connected Drive repose sur la conception en couches, déjà expérimentée par BMW pour le style extérieur et intérieur, et exploitée ici au niveau de l’interface homme-machine, avec trois niveaux : sécurité, infodivertissement et confort. Trois niveaux qui s’expriment par une mise en scène colorée. Rouge, centrée autour du conducteur et illustrant le faisceau d’informations qui lui parviennent pour la sécurité. Bleu et entourant les deux occupants pour l’infodivertissement, qui prend naissance au niveau de l’antenne principale située entre eux. Vert et sur les contours du véhicule pour le confort, exprimant le lien avec le reste du monde.

Cette mise en scène illustre toute une série de possibilités offertes au conducteur dans sa vie quotidienne. On peut ainsi évoquer l’amélioration de sa sécurité avec la communication entre véhicules ou avec l’infrastructure qui permet d’anticiper des situations, ou encore la recherche simplifiée d’information ou de navigation, avec par exemple des solutions de réalité augmentée, de recherche de place de stationnement ou de micro-navigation après avoir quitté son véhicule.

Si l’on songe aisément aux solutions de navigation, comme la recherche d’une adresse, d’un point d’intérêt ou d’une place de stationnement à proximité, du transfert automatique du lien entre votre carnet d’adresses ou de rendez-vous avec le système de navigation, le volet de sécurité s’étoffe de nouvelles fonctions, comme la surveillance latérale. Une surveillance qui n’a pas pour seule fonction d’aider à stationner automatiquement le véhicule, mais aussi de vous assister dans les passages étroits ou encore d’indiquer un conducteur qu’il peut opérer une manœuvre d’évitement sans risque.

Bien entendu, tout cela est habillé d’une carrosserie qui en elle-même a son intérêt, et qui adopte également le concept des couches, dans une proportion moindre que le Vision Efficient Dynamics, mais aussi plus réaliste. Les flancs très lisses sont un contrepied à des faces avant et arrière plus travaillées, très horizontales, et clairement distinctes de la vue latérale. Le concept reprend à son compte l’idée des portes rétractables de la Z1. Réalisées en deux parties, les portes coulissent à l’intérieur de la carrosserie, vers l’avant pour le panneau extérieur, et vers l’arrière pour le panneau intérieur.

On ne pourra s’empêcher de voir dans ce concept quelques idées de style que l’on pourrait (ou aimerait?) trouver dans les années à venir sur un roadster plus compact que le Z4. Un tel projet semble bien exister chez BMW. Cela dit, les technologies présentées ne sont pas non plus à négliger, car on les retrouvera sans doute, à plus ou moins moyen terme, dans les produits de la marque très active sur le sujet. Pour la présentation au salon de Genève, BMW, conscient qu’une simple exposition statique su un podium n’avait pas de sens, a prévu une intégration du véhicule dans la conception de son stand.

[zenphotopress album=10990 sort=random number=12]

Source : BMW

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Salon de Genève 2011: BMW Vision Connected Drive"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
prop pulsion
Invité

Très réussi comme concept car !

Invité

Au niveau du style, j’hésite entre dire: « Beurk » ou « un florilège d’idées sans grande cohésion ».

AD'
Invité

sachant que l’important là, ce n’est pas le style, mais les technologies embarquées, qui ouvrent des pistes de reflexion interressantes pour les années a venir.

tibzzzz
Invité

Petite inspiration de la Peugeot EX1 au niveau de la découpe pare-brise (saute-vent) capot avant…

greg
Invité

Etant donné que l´EX1 n´a pas réllement de pare brise c´est intéressant comme remarque.

r.burns
Invité

Les technologies existent déjà chez la concurrence, arrivent enfin chez Bm mais attention c’est un concept révolutionnaire avec les 3 couleurs ! n’importe quoi

wpDiscuz