Accueil Berlines Salon de Chicago 2011: Dodge Charger SRT8

Salon de Chicago 2011: Dodge Charger SRT8

161
18
PARTAGER

Pour donner à la Charger SRT-8 une allure agressive, les stylistes disposaient déjà d’une base plutôt saine. Le résultat est donc particulièrement réussi, d’autant que downsizing chez Chrysler sous entend un passage de 6,1 à 6,4 litres pour le HEMI…

Après avoir renouvelé l’essentiel de sa gamme à la fin de l’année 2010, Dodge amorce 2011 en venant confirmer son positionnement comme marque sportive du groupe. La Charger est donc le premier des nouveaux modèle à adopter la griffe SRT. Une griffe apposée à l’avant, au bas de la calandre qui s’étend visuellement vers le bas, mais aussi sur les jantes 20″ ou sur la malle arrière. Au contraire d’une Chrysler 300 qui efface toute référence à sa mécanique de sa carrosserie, la Charger SRT8 la met au contraire en valeur, avec un logo 6.4 sur le capot, qui à lui seul ne fait pas grand chose pour cacher ce qu’il renferme.

6.4 litres… Le V8 HEMI passe en effet de 6,1 à 6,4 litres au changement de génération. La Charger n’est donc pas une adepte du downsizing et affirme au contraire haut et fort sa différence. L’augmentation de cylindrée s’accompagne bien entendu d’une puissance plus généreuse : 465 ch contre 425, et un couple de 630 Nm (569 en 6,1). Il n’oublie toutefois pas de se plier aux exigences de réduction de consommation. Outre un collecteur d’admission actif ou un calage des soupapes d’admission, le V8 HEMI reçoit également le système de coupure de la moitié des cylindres lorsque la charge est réduite. La transmission automatique à 5 rapports reçoit à présent des palettes au volant pour le mode manuel.

Côté châssis, outre les jantes 20″ évoquées plus haut, la SRT8 adopte un amortissement piloté, ainsi que des freins de 360mm à l’avant et 350 mm à l’arrière, avec étriers 4 pistons Brembo. Le conducteur pourra juger des performances de son engin via l’afficheur au centre de l’instrumentation, qui pourra lui communiquer des données telles que la puissance, le couple, les mesures d’accélérations latérales et longitudinales, les temps de 0 à 60 mpg, de 60 à 0 mph, sur le huitième ou le quart de mile… Le tout confortablement installé dans les nouveaux sièges sport cuir / daim perforé.

[zenphotopress album=10985 sort=random number=8]

Source : Dodge

Poster un Commentaire

18 Commentaires sur "Salon de Chicago 2011: Dodge Charger SRT8"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Detroit Iron
Invité

Detroit Powaaaaaaa !

Comme le dit Dogde, leurs hybrides brûlent de l’essence ET DES PNEUS !

bibi
Invité

y’as pas a dire ça change d’une leaf ou autre asiatique insipide… go Dodge et gud luck! 😉

CDA
Membre

6,4 lites… 465 ch… Ils savent faire des camions, y a pas à dire.

doubleD
Invité

CDA t’inquiete pas pour les camions,et tu peux essayer de suivre avec une Française!!!
Une Ricaine maintenant non seulement sa freine et sa tiens la route.

Antoine
Invité

@CDA le jour ou tu posera tes petites fesses roses dans une caisse comme Ca , tu comprendra ce que veut dire muscle car pour le moment : »si tu n’a pas la nouvelle Clio roule a vélo « 

Damich
Invité

+1 Antoine

Ils n’ont pas de complexes et ont bien raison. En tout cas l’appellation R/T n’est pas usurpée…
Une C63 AMG ne fait pas mieux (6,2 / 457ch) et pourtant certains osent la critique…

bibi
Invité

+3 ! 😉

wpDiscuz