Accueil Bugatti Rétromobile 2011: Type 57S, n°57473

Rétromobile 2011: Type 57S, n°57473

275
6
PARTAGER

La Bugatti Atlantic est probablement une des automobiles les plus désirables. 57473, la plus emblématique. Cette rare Atlantic est entourée d’un certain mystère. Livrée en 1936 en France et de couleur noire,elle a d’abord mené une existence honorable et doucereuse sur la Riviera. Elle réapparait en 1951, de couleur bleue, chez un marchand parisien, Francis Mortarini. Sa face avant, dans l’esprit d’autres classiques françaises, à probablement été modifiée par Figoni & Falaschi entre temps.
En 1952, elle fut cédée a René Chatard. Bien qu’amateur de Bugatti et pilote à ses heures, il utilisait avant tout ses automobiles comme outil de conquête…féminine. Au volant de 57473, immatriculée au nom de sa maîtresse, Béatrice Schneider, pour être cachée de son épouse, René Chatard,  est accompagné d’une autre amie, Mlle Vacheron, ce 22 août 1955. Ils trouvent la mort ce soir là, à bord de l’Atlantic, en traversant un passage à niveau non gardé, situé près de Gien.

La Bugatti, en très mauvais état, fut mise sous scellé par la SNCF pendant près de 10 ans, opposant les différentes mesdames Chatard, avant d’attiser la convoitise des Bugattistes. Récupérée par Paul André Berson, 57473 fut reconstruite en utilisant les pièces intactes. Le collectionneur céda la 57S à Nicholas Seydoux en 1977, en conservant les pièces endommagés et le moteur d’origine. Mr Berson entreprit alors de construire une réplique de l’Atlantic avec les restes. De son côté, Mr Seydoux peu satisfait de l’état de son Atlantic, la fit restaurer à grand frais, par les célèbres ateliers Lecoq.
En 2006, 57473 quitta la collection Seydoux pour intégrer celle d’un collectionneur européen. Désireux de lui rendre plus de lustre encore, la 57S fut de nouveau restaurée. Chez Paul Russel (le restaurateur de l’Atlantic de Ralph Lauren) cette fois, en intégrant les pièces d’origine délaissées par Berson dans les années 60 et certains morceaux de la réplique mise en pièce pour l’occasion. Il n’y a donc plus qu’une seule 57473 aujourd’hui, qui a retrouvé sa livrée grise de 1955.

Crédit photos: Bernard Fournol/LBA

57S 00257S 00657S 00957S 01157S 003

Poster un Commentaire

6 Commentaires sur "Rétromobile 2011: Type 57S, n°57473"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Yop
Invité

Je pense qu’il s’agit d’une de mes voitures préférées.
Je la trouve sublime.

Pouvoir s’en payer une, ou même une réplique, et rouler dans la circulation actuelle avec régulièrement doit être assez anachronique mais tellement génial…

Momo
Invité

A mon avis une des plus belles voitures de l’histoire de l’automobile…

guideline
Invité

article très intéréssant,merci ,mais est-ce que quelqu’un connait l’origine de celle que l’on a pu voir à « la traversee de Paris  » cette année ? pour info il semblerait que celle de Ralph Lauren sera exposée au musée des Art Décoratifs ( Louvre ) entre avril et juillet !

Alex59
Invité

En clair 57473 est une réplique exacte avec la carte grise de la voiture originelle, certains diront une reconstruction, d’autres une restauration.

wpDiscuz