Accueil Constructeurs Renault veut faire tourner ses usines

Renault veut faire tourner ses usines

55
3
PARTAGER

Renault a confirmé une partie de sa stratégie industrielle aujourd’hui. Le constructeur français va investir plus de deux milliards dans ses usines françaises ces trois prochaines années.

Renault annonce donc la production de deux nouveaux moteurs dans l’usine de Cléon à partir de 2011, la localisation d’un fourgon à l’usine de Sandouville en 2013 et la production de son futur haut de gamme européen dans l’usine de Douai à partir de 2014.

A Cléon, la production du nouveau 1,6 litre dci 130 va débuter dès 2011 avant l’introduction d’une chaine pour un moteur électrique en 2013.

Toujours en 2013, l’usine de Sandouville va récupérer la production d’un nouveau véhicule utilitaire pour une prévision annuelle de 100 000 unités.

Enfin, c’est Douai qui produira les prochaines berlines et monospaces (remplaçantes de Laguna et Espace) sur la base d’une plateforme partagée avec Nissan à partir de 2014.

Au total, Renault va investir 2,28 milliards d’euros entre 2010 et 2013 sur ses sites industriels français.

A lire aussi : 1,67 milliard d’euros de free cash flow opérationnel en 2010 pour Renault et L’Alliance Renault/Nissan signe un partenariat avec The Mobility House

Poster un Commentaire

3 Commentaires sur "Renault veut faire tourner ses usines"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
SAMUEL
Membre

sympa de maintenir une capacité de production en France!
un reconnaissance de l’investissement des employés?

Mamadou Dupont
Invité

Flins, Douai, Sandouville, Cléon pour Renault plus Sochaux et Rennes pour PSA, les derniers centres industriels français sont presque tous liés au secteur automobile.

Et les derniers emplois qui vont avec aussi.

Pourvu que ça dure !

wpDiscuz