Accueil Constructeurs 1,67 milliard d’euros de free cash flow opérationnel en 2010 pour Renault

1,67 milliard d’euros de free cash flow opérationnel en 2010 pour Renault

113
13
PARTAGER

Renault a publié hier ses « résultats estimés » pour l’exercice 2010. Comme attendu, ils sont positifs. Mais ils sont surtout très supérieurs aux projections faites en début d’année.

Avant d’aller plus loin, qu’est que le free cash flow opérationnel ? C’est la capacité d’autofinancement (hors dividendes reçus des sociétés associées) diminuée des investissements corporels et incorporels nets des cessions + /- variation du besoin en fonds de roulement. Pas mieux ? C’est un pur chiffre pour analyste financier qui sert à connaitre le flux de trésorerie disponible… Plus simple ? C’est l’argent restant du total créé dans l’année par l’entreprise, mais là, c’est vraiment raccourci !

Renault avait annoncé un objectif de free cash flow opérationnel à 700 millions d’euros. Le résultat est bien supérieur aux attentes.

Le chiffre d’affaires estimé du Groupe (du groupe, pas de l’alliance !) s’élève à 38,97 milliards d’euros, en hausse de 15,6 % par rapport à 2009. La marge opérationnelle estimée atteint 2,8 % du chiffre d’affaires, contre -1,2 % en 2009.

L’endettement financier net est estimé à 1,43 milliard d’euros. La réserve de liquidité disponible estimée atteint un niveau historiquement élevé de 12,8 milliards d’euros et servira en partie à rembourser par anticipation les 2 milliards d’euros restants du prêt de l’Etat.

«Renault peut déjà annoncer que, porté par son record commercial dans un marché mondial en croissance et sa bonne maîtrise des coûts, le Groupe a largement dépassé son objectif annuel de free cash flow et a réduit la dette nette de l’Automobile pour l’amener à 1,4 milliard d’euros» se félicitait Carlos Ghosn, Président-Directeur général de Renault dans un communiqué envoyé par la marque française.

A lire aussi : 1er février : hausse des péages et L’Alliance Renault-Nissan établit un nouveau record

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "1,67 milliard d’euros de free cash flow opérationnel en 2010 pour Renault"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
seb92
Invité

Tout ça et à la fin on ne sait pas combien renault a fait de bénéfice. Etonnant.
Les Economistes me contrediront peut-être mais le cash flow interressent les actionnaires car c’est dans ce chiffre qu’ils sont payés.

r.burns
Membre

C’est notamment un indice de manque d’investissement

Dangereux pour l’avenir

bnf
Invité

@ R. Burns
N’importe quoi, c’est l’indicateur d’un (très) bon niveau de trésorerie, vitale pour une entreprise pour régler les créances et engager rapidement certaints types d’investissements.
A force de prendre Ghosn pour un rigolo, certains tirent sur Renault et son boss sans rien y comprendre…

pat d'pau
Invité

exact y’en a aussi qui defendent la politique de renault et qui ne comprennent rien non plus…

a bon entendeur , je vous laisse dans vos apriori

Et les 3 licenciés?
Invité

Et les 3 licenciés? pour manque de preuve de leur culpabilité?

pat d'pau
Invité

il n’en parle pas.. la peur peut etre!

sinon pour revenir sur le fond de roulement de Renault..

si on prend les 2 milliards donner par l’etat et que l on soustrait le remboursement anticipé de ghosn, c a d 500 millions, on a 1, 5 milliards de fond de roulement…

si qqun veut etayer une autre argument je suis a l’ecoute!

bizz

Mamadou Dupont
Invité

Quel stratégie adopteriez-vous si vous étiez à la place de CG à la tête de Renault (et de l’Alliance) ?

1/ Racheter d’autres constructeurs : cela a réussit à Renault dans le passé (Nissan, puis Samsung, puis Dacia puis Lada….) ;
2/ Monter dans l’actionnariat de Lada et Nissan ? Pour gagner encore plus quand ceux-ci font des bénéfices (c’est la cas aujourd’hui, surtout pour Nissan) mais au risque de briser le fragile équilibre qui permet à Nissan d’être créatif (plus qu’un Opel ou qu’un Seat par exemple)
3/ Développer de nouveaux modèles.

wpDiscuz