Accueil Général Reprise des activités au Pescarolo Team

Reprise des activités au Pescarolo Team

198
9
PARTAGER

Bonne nouvelle du côté de la Sarthe en ce début d’année avec la reprise des activités dans les locaux du Pescarolo Team. Pour l’heure seule une petite dizaine de salariés a repris le chemin de l’atelier mais les effectifs devraient progressivement doubler en vue de la préparation de la saison des LMS et bien sûr des 24 heures du Mans.

Sauvée de la dissolution en octobre dernier, l’équipe a retrouvé plusieurs partenaires, dont Autovision, lui permettant de disputer la saison entière des Le Mans Series avec une seule auto. Actuellement, Henri Pescarolo cherche des financements pour engager un second prototype mais rien n’est encore gagné.

« Le fait d’être là, aujourd’hui, est déjà la concrétisation de ce que j’ai fait depuis des mois pour relancer l’écurie. On rouvre aujourd’hui ce qu’un industriel des Pays-de-Loire a détruit… Mon objectif était de continuer d’assouvir ma passion et de redonner du boulot à ceux qui m’ont toujours fait confiance, il y a dix ans, lors de la création de l’équipe », a déclaré le maître des lieux aux journalistes présents pour l’occasion.

Entouré de son fidèle directeur technique Claude Galopin et de ses salariés, « Pesca » a également tenu à remercier le millier d’adhérents au fan-club de l’équipe pour leur soutien moral et financier durant cette période de reconstruction: « J’ai souvent fait la quête comme enfant de cœur, mais au départ j’étais vraiment contre l’idée de cette souscription. Et puis, mon épouse Madie m’a convaincue de mettre en place cette opération afin de satisfaire les nombreuses sollicitations. Aujourd’hui, c’est grâce aux 50 000 € récoltés qu’on a pu relancer l’écurie, et je tiens, du fond du cœur, à remercier tous les donateurs. »

Pour cette saison 2011, le Team a fait le choix de rester fidèle au moteur Judd et d’engager « un très bon équipage de pilotes » dont les noms demeurent toujours inconnus avec un troisième titre en LMS pour objectif.

Source: Le Maine Libre

Poster un Commentaire

9 Commentaires sur "Reprise des activités au Pescarolo Team"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
guy liguily
Invité

50.000 euros .. ah ! pour faire quoi ? du jeu vidéo ?
vivre des sponsors pour le foot le tennis j’veux bien , mais un vrai chef d’entreprise doit produire son carburant ( argent ) sinon il sera toujours limité par la longueur de la laisse qui le retiend .

litlfred
Membre

??? Et il y en a beaucoup des gens qui produisent leur « carburant » en bouclant des tours de circuit ??? C’est bien le sponsoring qui permet aux sports de subsister. Que les fonds soient partiellement internes pour les constructeurs ou issus à 100% d’annonceurs pour les team privés, c’est le seul et unique mode de fonctionnement. Faut pas se tromper de site, nous ne sommes pas sur boursorama…

guy liguily
Invité
PORSCHE RENAULT FERRARI TOYOTA MERCEDES etc etc….. tous ont une activité commerciale auto à très grande échelle . tu penses vraiment que pescarolo va changer le monde des sports mécaniques avec 50.000 euros et le reste sous forme d’hypothèse .. hélas pour toi c’est la finance et l’entreprise de production qui gèrent le sport auto . il a déjà fait le coup lorsque le moteur dièsel est rentré dans le jeu , il se disait lésé . bien sur il fait pas le même métier , il sera toujours à la merci ( fournisseur ) pour l’essentièl . sa place… Lire la suite >>
STL
Invité

Tu m’étonnes.

Les privés ne subsistent que parce qu’ils ont un ou des sponsors voir un mécène. Beaucoup d’entre eux subsistent également grâce aux pilotes payants (même en F1, des écuries tout à fait officielles ont besoin de sponsor, voir alonso amener santander chez ferrari!)

Par exemple; le Oak racing n’existe que grâce à la fortune des ces deux dirigeants. Sans cela rien, nada!

A+

Stéphane

STL
Invité
@ guy C’est complètement con ce que tu dis! Tu oublies plusieurs choses essentielles et visiblement, tu ne connais pas du tout le milieu du sport auto. Avant tout, la passion. Dans ce milieu, il y a très peu de gens qui ne vivent que de ça, voir même très peu de gens qui en vivent tout court. En revanche, il y en a beaucoup qui y dépense leur subside. C’est un choix, pas rationnel, mais le plaisir de courir est il rationnel? Si t’as beaucoup de pognon, tu fais de la course pro-am. Si tu en as moins, tu… Lire la suite >>
litlfred
Membre
@STL, je voulais repondre à notre ami de wall street, mais tu l’as tres bien fait… @Guy, pour enfoncer les portes ouvertes, les constructeurs cités ne se font pas de l’argent avec les courses, mais ils y investissent pour de la promotion au meme titre qu’ils payent des fortunes pour 25 secondes d’audience avant le prime sur TF1. Ce que tu sembles ne pas vouloir comprendre, c’est qu´’il n’y a rien de honteux ou has-beenbien, à ce qu’une structure de passionnés puisse fonctionner en vivant de subsides publicitaires. c’est le cas de 95% des teams dans l’essentiel des discplines. Pour… Lire la suite >>
wpDiscuz