Accueil Ford Ford fait communiquer les voitures via WiFi

Ford fait communiquer les voitures via WiFi

51
2
PARTAGER

Non, il ne s’agit pas de chat Facebook mains libres avec la conductrice de la voiture d’à côté au feu rouge. La communication entre véhicules est un sujet majeur de la recherche pour la sécurité routière, et les choses dans le domaine avancent à pas de géant. A l’occasion de l’ouverture du Washington Auto Show, Ford vient de démontrer une implémentation basée sur la technologie WiFi qui pourrait devenir un équipement de sécurité obligatoire rapidement.

L’idée est que chaque voiture, agissant comme point d’accès WIFI, soit capable de dialoguer avec les voitures proches équipées de la même façon. Le prototype de Ford fonctionne dans un rayon de 270 mètres avec 10 mises à jour du signal par seconde. Cela permet à chaque véhicule d’être averti de la position, de la direction et de la vitesse des autres véhicules dans les environs immédiats, dans toutes les directions, même sans visibilité, de prédire les risques de collision ou de ralentissement et d’en avertir le conducteur. Un radar, qui coûte beaucoup plus cher, n’est pas omnidirectionnel et ne fonctionne qu’en vue directe. Selon une étude de la NHTSA, 80% des accidents non dûs à l’alcool pourraient être évités ainsi et que cela permettrait en outre éliminer un grand nombre de ralentissements et d’économiser une quantité non négligeable de carburant. L’enjeu est donc d’importance.

Ford et les autres constructeurs présents aux Etats-Unis ont formé un consortium pour mettre en place des standards d’intercommunication. L’avantage majeur de l’utilisation de la WiFi est le faible coût et la disponibilité des composants nécessaires, qui pourraient être déployés très rapidement pour un surcoût par véhicule minimal une fois les standards en place. La NHTSA doit statuer en 2013 sur la mise en place obligatoire à terme d’un tel système en fonction du succès des travaux en cours.

Il reste cependant un certain nombre de problèmes à résoudre. D’abord, avant d’en arriver aux résultats prédits il faudrait que tous les véhicules soient équipés, ce qui prendra du temps à cause du parc existant. Par ailleurs, il faut pouvoir s’assurer que les données émises par chaque véhicule, identification, position, vitesse, etc, ne puissent pas être détournées ou altérées. Il faut aussi déterminer le statut de ces données. Sont-elles susceptibles d’être exploitées par les autorités, ou restent-elles limitées à la communication entre voitures ? Doivent-elles pouvoir être croisées aux autres informations concernant le possesseur du véhicule ou être absolument anonymes ? Il reste également des problèmes techniques et des tests à grande échelle (en particulier dans un trafic dense) à valider mais ca n’est plus qu’une question de temps. Encore un pas de plus vers la fusion de l’automobile et de l’ordinateur…

Source : Ford et Washington Post

Lire également:
Projet SARTRE : une vidéo dévoile partiellement l’essai grandeur nature

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Ford fait communiquer les voitures via WiFi"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Choubri
Invité

Au niveau de la sécurité ca parait bien pensé. Il me semble que Bosch avait fait quelque chose de similaire avec l’ABS ou l’ESP (en gros la voiture de devant vous indiquait sa vitesse et si elle freinait fort votre voiture était capable de calculer la différence de vitesse et d’éviter que le freinage bloque les roues). A vérifier bien sur…
Par contre cette idée pourrait aussi être a double tranchant non ? Si notre voiture envoie notre vitesse a tout le monde, les excès seront plus facile a remarquer par la police non. ?

simon
Invité

Et si un collectionneur débarque se glisser dans la circulation avec une voiture sans ce système ?

wpDiscuz