Accueil Microcar Essai Nissan Micra : Funky Family (2/3)

Essai Nissan Micra : Funky Family (2/3)

157
1
PARTAGER

Changement de génération oblige, l’habitacle de la Micra évolue aussi radicalement tout en restant très en phase avec l’allure extérieure de la petite japonaise. Un habitacle qui est désormais accessible d’emblée par les quatre portes de l’auto.

Et c’est plutôt bien comme ça. Car à bord, quatre occupants d’un mètre quatre-vingts pourront aisément prendre place à bord, où ni la largeur aux coudes, ni la garde au toit arrière ou l’espace aux jambes ne fait défaut. Un très bon point, puisque contrairement aux dernières productions européennes du segment qui dépassent les quatre mètres de longueur, la Micra ne dépasse pas les 3,78 mètres, et parvient même à proposer un coffre de 265 litres. Volume qu’il sera bien sur possible d’étendre en rabattant les dossiers de la banquette arrière. Et si cela ne suffisait toujours pas, il sera toujours possible de caser le reste dans les vide-poches des portières ou la double boîte à gants.

L’habitacle se montre en plus agréable à l’œil, avec des couleurs claires sur notre modèle d’essai (des tons plus sombres sont également proposés) et une console centrale au dessin jovial, avec un grosse «boule» regroupant toutes les commandes de l’auto, à l’exception de celles de l’autoradio ou du système multimédia/GPS fourni à partir de la finition Connect Edition. Bon point aussi : le volant est désormais multifonctions.

Le toit vitré apporte en plus une belle luminosité à bord, même si l’on aurait préféré qu’il puisse coulisser plutôt que de rester désespérément fixe. Et tant qu’on est dans les détails qui fâchent, on aurait apprécié que Nissan soigne un peu plus la qualité et l’assemblage de son habitacle. Les plastiques sont durs et cassants, et leur agencement aura sans doute du mal à supporter les affres du temps. C’est sur, on est loin de la qualité d’une Polo ou d’une C3.

En même temps, à moins de 10.000 euros en version d’appel, on pourra facilement lui passer ce détail. Car la Micra est proposée à partir de 9.990 euros, hors prime à la casse et éco bonus. Et n’allez pas croire pour autant que l’auto fait l’impasse sur l’équipement, puisque déjà, les six airbags, l’ESP et la direction assistée sont offerts.

Lire également :
Essai Nissan Micra : légère et consensuelle (1/3) + vidéo
Essai Nissan Micra : métrosexuelle (3/3)

[zenphotopress album=10858 sort=random number=8]

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Essai Nissan Micra : Funky Family (2/3)"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
redeur
Invité

Funky Family ou Fonky Family le groupe Marseillais?…..-_-‘

wpDiscuz