Accueil Constructeurs Espionnage : Renault attaqué aux Prud’hommes

Espionnage : Renault attaqué aux Prud’hommes

110
12
PARTAGER

Michel Balthazard, l’un des trois cadres soupçonnés d’espionnage par Renault, assigne son employeur aux Prud’hommes après avoir reçu samedi matin une lettre de licenciement.

Xavier Thouvenin, son avocat, annonce au Figaro : « Nous allons aux prud’hommes. En revanche nous avons décidé de prendre quelques jours de réflexion avant de décider si l’on engage d’autres procédures ».

Selon l’avocat, le constructeur agit selon des convictions et non selon des preuves. Il souligne également les errements de communication de Renault. La lettre de licenciement fait état « d’informations stratégiques » alors que Patrick Pelata, numéro 2 de la marque, a indiqué au Monde qu’aucune « pépite technologique, stratégique sur le plan de l’innovation, n’a pu filtrer en dehors de l’entreprise ».

Michel Balthazard serait surtout victime de ses nombreux voyages en Chine. « Simplement pour rendre visite à son fils qui y travaillait », répond son avocat. En effet, ses billets d’avion étaient réservés par l’agence de voyage Renault et il n’est plus retourné en Chine depuis que son fils s’est installé aux Etats-Unis il y a trois ans…

Selon RTL, Bertrand Rochette a également reçu une lettre de licenciement.

A suivre !

A lire aussi : Fiction: 1er janvier 2021, le jour où Renault a disparu et Affaire Renault : le constructeur porte plainte contre X

Poster un Commentaire

11 Commentaires sur "Espionnage : Renault attaqué aux Prud’hommes"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
matta
Membre

C’est quoi les prud’hommes?

maitre jugo
Invité

c’est quand ton patron te vire injustement , c’est un tribunal spécialisé pour les gens qui se font virés.

seb
Invité

Ce n’est pas uniquement pour les gens qui se font viré, c’est un tribunal qui gère les conflits entre un employé et son employeur.

matta
Membre

merci pour vos réponses!

guy liguily
Invité

ah ! les prud’hommes !

la mère denis du linge sale …

d’où l’expression  » ils se sont mis dans de beaux draps  » renault va surement se faire mettre  » proprement  » dans cette sale affaire .

axsport
Invité

Mais qui donc peut copier sur Renault ??? Ils ont déjà du mal à faire des voitures « thermiques » alors imaginez des électriques !!! Bon courage aux futurs acheteurs d’électrique by Renault !!!

Membre

Du mal à faire des voitures « thermiques »? Quelle mauvaise foie! Je veux bien qu’on accroche pas aux modèles Renault au niveau stylistique( Il y a du bon et beaucoup de moins bon) mais niveau moteurs et châssis la marque n’a plus rien a prouver! Et depuis la période Mégane 2 et Laguna 2 la fiabilité est même revenue a un bon niveau.

François
Membre

Les salariés ont raison, les licenciements pour faute lourde sautent généralement aux prud’hommes.

wizz
Membre

ça dépend du genre de faute (lourde)…

pour avoir agressé un membre dirigeant (version du patronat) ou à peine tapoté (version du syndicat), ça devient parfois ou souvent en non lieu

mais ici, si le dossier est en béton (genre compte en banque, transfert de fond, photos des transactions, etc…) alors ça va saquer sec

Sinon, de l’espionnage, il y en a tous les jours, dans (presque) toutes les entreprises. Mais dans la quasi totalité des cas, l’affaire est éttouffé, et arrangé entre les parties concernées (l’entreprise espionnée, les taupes et l’entreprise concurente)

Domk
Invité

Même sans preuve au Prud’Homme on peut être condamné. Cela dépend uniquement des jurés.Et de l’exposition des faits par l’une et l’autre partie.

Ce qui est plus étrange c’est que renault ne fasse pas appel justement au Prud’Homme en section Industrie, car une société peut également attaquer un de ses employé.
Probablement car ils ne sont pas sûrs des personnes à incriminer! (ils portent plainte contre X cqfd).

Dans ces conditions, les fraîchement-licenciés ont une bonne chance de victoire.
A moins que l’enquête de gendarmerie ne les confondent bien entendu.

wpDiscuz