Accueil Actualités Entreprise Bientôt des Ferrari assemblées en Inde?

Bientôt des Ferrari assemblées en Inde?

66
5
PARTAGER

Cette 612 Scaglietti ne faisait que passer dans une usine Tata, lors du périple Indien de la voiture. Néanmoins, ça pourrait être prémonitoire. En 2011, la firme au cheval cabré débarquera officiellement dans le pays (jusqu’ici, il fallait se tourner vers des importateurs indépendants.) Le ministre de l’état de Gujarat rêve d’installer une usine Ferrari dans son fief.

Narenda Modi est l’homme qui a convaincu Tata de produire la Nano chez lui, après l’échec du projet au Bengale-orientale.

Vu que Tata est le partenaire local de Fiat, Modi aimerait bien que le constructeur Italien installe un atelier d’assemblage sur le site de l’usine Tata.

Il y a 4 mois, vous vous en souvenez, on évoquait la possibilité d’une usine Ferrari en Chine. Meng Feixuan, responsable de Guangzhou-Fiat a immédiatement désamorcé la bombe:  Enzo Ferrari a dit que jamais une Ferrari ne serait produite ailleurs qu’en Emilie-Romagne.
Néanmoins, Modi est pote avec Ratan Tata, lequel saurait convaincre Fiat qu’un paquet de roupies valent mieux que des principes…

Source:
Indian Autos Blog

A lire également:
Ferrari en Inde en 2011

Poster un Commentaire

5 Commentaires sur "Bientôt des Ferrari assemblées en Inde?"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
homer S.
Invité

Il oublie la règle d’or de Ferrari, chez Ferrari ce n’est pas le client qui décide mais Ferrari !

franck
Invité

sauf que tu ne connais pas l’Inde et encore moins l’état riche et ultranationaliste du Gujarat… en l’occurence c’est Modi et Tata qui deciderons… car ferrari n’est pas un élément indispensable (peu d’emplois et de ventes a l’avenir, y’a qu’a voir l’état des routes, bon courage pour ton bolide rouge si tu ne veux pas la laisser sur le carreaux si tu fait plus de 80 KM/h… LOL)
a bon entendeur… 🙂

mapaulo
Invité

Avec 126 700 millionnaires en dollars, l’Inde se place à la deuxième place en nombre de millionnaires en Asie, derrière Hong Kong, et le quinzième au niveau mondial.
La marque au cheval cabré prévoit d’importer ses modèles directement d’Italie, avec des taxes douanières sur ces voitures de 110 %. L’italien ne passera pas par Tata Motors.

franck
Invité

A voir !!! LOL 😉

wizz
Membre

bonne nouvelle
de cette manière, les Indiens pourront voir qu’il n’y a pas que les Tata Nano qui peuvent prendre feu…

wpDiscuz