Accueil Général Nissan Juke GT : plus méchant mais nippon

Nissan Juke GT : plus méchant mais nippon

59
1
PARTAGER

Le petit crossover citadin du constructeur japonais, à l’essai dans nos colonnes, jouit d’un excellent démarrage au Japon tout comme en Europe (à se demander si les ambitions commerciales n’ont pas été vues au plus bas). Au Japon justement, la Juke se décline en version 16GT disponible en traction avant ou en transmission intégrale alors logiquement baptisée 16GT FOUR.

A noter qu’à nouvelle version, nouveauté (logique) puisque les Juke 16GT et 16GT FOUR sont équipées du moteur 1,6 l de 190 ch à 5 600 tr/mn (240 Nm de 2 000 tr/mn à 5 200 tr/mn) couplé à la boîte de vitesses Xtronic CVT manuelle à 6 rapports.

En adoptant nouveau système d’injection ou valves, il afficherait des performances similaires à celles d’un bloc 2.5 l. Suspensions et freins ont aussi été optimisés. Cette version hérite aussi de jantes en alu spécifiques de 17 pouces. Sur son marché domestique, cette version s’échange à partir de 2 189 250 yens soit approximativement 19 500 euros.

A lire également. Nissan Juke : 50 000 commandes en quatre mois, Essai Nissan Juke et Genève 2010 live : Nissan Juke.

A voir également. Galerie essai Nissan Juke.

P1050049P1050134P1050047P1050123P1050137P1050058P1050057P1050117P1050064P1050107

Source : Nissan et Autoevolution.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Nissan Juke GT : plus méchant mais nippon"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Admin

Circulez, y a rien à voir. C’est simplement le 1,6l turbo dispo en Europe qui atteint enfin le marché japonais qui n’avait le droit jusqu’à présent qu’à un 1,5l atmo.

wpDiscuz