Accueil Audi L’Audi RS3 Sportback est arrivée

L’Audi RS3 Sportback est arrivée

251
21
PARTAGER

Le serpent de mer Audi RS3 fait enfin surface de façon officielle, et vient confirmer certaines rumeurs, et en infirmer d’autres…

Chez Audi, la gamme A3 est à présent jugée mûre, et digne de recevoir sa déclinaison ultime, RS. Comme bien souvent chez le constructeur, cette variante arrive en fin de vie du modèle, l’A3 étant destinée à être remplacée dans quelques mois. La RS3 adopte aussi un autre parti pris de la marque, celle de ne proposer ses versions les plus performantes qu’en déclinaison break. Une habitude née de la première de la lignée, la RS2 créée avec Porsche en 1993. A défaut de break, c’est ici la version 5 portes Sportback qui s’y colle.

Développée comme les autres RS par Quattro GmbH, cette RS3 reprend assez logiquement à son compte le 5 cylindres 2.5 Turbo à injection directe de la TT RS. Avec 340 h et 450 Nm, il propulse la berline 5 portes à 100 km/h en 4″6. La vitesse maximale est annoncée à 250 km/h et limitée, et la consommation à 9.1 l/100 km, soit 212 g/km en termes d’émissions de CO2. La boîte est la S-Tronic à 7 rapports, bien entendu accouplée à la transmission intégrale Quattro dans sa version pour moteur transversal, avec embrayage multi-disque Haldex.

Par rapport à une S3 et son simple 4 pattes de 265 ch, la voie avant est élargie de 1522 à 1564 mm, et la voie arrière de 1506 à 1528 mm. Au grand bénéfice de la stabilité. Les réglages de châssis sont largement révisés, et aboutissent par exemple à un abaissement de la caisse de 25 mm. Les jantes de 19 pouces sont livrées en standard en version titane / alu, mais sont aussi disponibles en noir et rouge. On admirera au travers les disques avant perforés de 370 mm avec étriers à 4 pistons, et les disques arrière de 310 mm.

Côté style, la RS3 fait un large usage de la teinte alu que l’on retrouve sur la lame inférieure du bouclier, les coquilles de rétroviseur, les flancs du déflecteur au sommet du hayon ou autour de diffuseur arrière noir laqué. Les ailes élargies sont réalisées en fibre de carbone.

A bord, ambiance noire de rigueur, qui sera relevée en série de coutures argentées, ou rouge en option comme sur les clichés officiels. Ces derniers montrent également les sièges baquets qui seront aux aussi sur le catalogue des options… Les divers inserts décoratifs sont laqués façon piano, ou en aluminium.

Pour finir, le prix : 49.900 euros en Allemagne. Ce qui limitera la production de façon automatique.

[zenphotopress album=10571 sort=random number=12]

Source : Audi

Poster un Commentaire

20 Commentaires sur "L’Audi RS3 Sportback est arrivée"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
Jurassix
Membre

50k€. Y’en a qui se mouchent bien comme il faut. A ce prix, je me prend un bonne berline et une Elise d’occaz…

La vache!

seb
Invité

« celle de ne proposer ses versions les plus performantes qu’en déclinaison break »

Sauf la TTRS, RS3, RS4, RS5, RS6. Ah bah non en faite les version RS ne sont pas dispo qu’en break.

AD'
Invité

étonnant, les sorties arrières ne sont pas ovales, pourtant caractéristiques des versions RS.

wizz
Membre

à ce prix là, je prends une Elise neuve et une Dacia

wpDiscuz