Accueil Electriques Bluecar : de l’eau dans le gaz entre Pininfarina et Bolloré

Bluecar : de l’eau dans le gaz entre Pininfarina et Bolloré

157
12
PARTAGER

Bon on ne va pas (encore) dire que l’avenir de la Bluecar s’assombrit mais… Les deux partenaires en charge du développement de la citadine électrique viennent de s’entendre sur une fin de leur collaboration. La cause ? Des divergences stratégiques entre les acteurs sur l’avenir de la petite auto verte.

Entre délais repoussés, retards et le reste, on ne sait pas encore quand officiellement auront bel et bien lieu les premières livraisons de l’auto.

Le dernier différend entre Pininfarina et Bolloré ne laisse pas augurer d’une accélération du processus. Le dernier Mondial de Paris laissait pourtant croire à une concrétisation quand on découvrait la Bluecar dans sa version de production.

Les deux parties viennent donc de signer un accord. Pininfarina va (sur une période s’étalant du 1er mars 2011 au 15 mars 2013) essayer de revendre ses parts dans la jointe venture et ce pour la somme de 10 millions d’euros. Faute d’acheteur, c’est Bolloré qui achètera les parts.

Si ce retrait sera donc effectif à terme, il ne devrait pas empêcher que le bureau italien de design assure la production de la Bluecar. Ce sauf si l’assembleur turinois, Cecomp, ne prenne éventuellement le relais. A suivre.

A lire également. Mondial Auto Paris 2010 live : Bolloré Bluecar.

A voir également. Galerie Bluecar au Mondial de Paris.

Blue car Bolloré Mondial de l'auto (2)Blue car Bolloré Mondial de l'auto (4)Blue car Bolloré Mondial de l'auto (5)Blue car Bolloré Mondial de l'auto (6)Blue car Bolloré Mondial de l'auto (7)Blue car Bolloré Mondial de l'auto (8)Blue car Bolloré Mondial de l'auto (9)Blue car Bolloré Mondial de l'auto (10)Blue car Bolloré Mondial de l'auto (3)Blue car Bolloré Mondial de l'auto (11)

Source : Forexyard.

Poster un Commentaire

12 Commentaires sur "Bluecar : de l’eau dans le gaz entre Pininfarina et Bolloré"

Notification de
avatar
Trier par:   plus récent | plus ancien | plus de votes
marco
Invité

ahahahahahahah suce du bois !

opti78
Invité

c’est marrant comme ça ressemble à Heuliez……… entre faire croire que l’on va produire et vouloir produire…… il y a un pas…… cela fait cinq ans que cela dure….. et la ce serait la bonne excuse pour dire …… vous voyez, c’est pas de notre faute, c’est les autres qui veulent plus, ….. mais nous on voulait vraiment la faire…….. ça fait bien longtemps que plus personne n’y croit à leur bagnole……. par contre, connait-on le montant des subventions et autres aides diverses qu’ils ont « perçues »…..?????

Dédé
Invité

On ne s’improvise pas constructeur automobile.

Financier
Invité

Il faut savoir que Pininfarina a développé un projet tout seul et que l’accord avec Bolloré aurait dû industrialiser cette base mais devant le refus français…
Pour info voir l’article en italien sur le site Autoblog.it dont le lien ci-après :
http://www.autoblog.it/post/29415/pininfarina-nido-ev-presentazione-in-campidoglio
Ce modèle va entrer en production très prochainement.

pipo
Invité

Bolloré me fait penser à Guy Negre ou aux gens de chez Luméneo, du baratin, du vent jamais rien de concret surtout pas d’essai et toujours la même excuse  » c’est pas ma faute mais celle des autres qui sont méchants avec moi et ma bonne idée »
Tous des suceurs de subventions !

wpDiscuz