Accueil Actualités Entreprise V-Vehicle devient Next Autoworks

V-Vehicle devient Next Autoworks

43
0
PARTAGER

Aucun véhicule n’a encore été produit par V-Vehicle, et la compagnie change de nom et de dirigeant. Après le refus de son prêt par le gouvernement fédéral, la petite société qui envisageait de produire une voiture en Louisiane se renomme Next Autoworks.

Fondée par Frank Varasano, un ancien dirigeant du groupe informatique Oracle, V-Vehicle envisageait de produire un petit véhicule économique en Louisiane. La société avait recruté le styliste Tom Matano chez Mazda, et obtenu le feu vert ainsi que des promesses de financement de la part des autorités locales, ainsi que des financements par Kleiner Perkins, T. Boone Pickens et Google Ventures.

Seul petit problème dans la belle aventure, le refus du prêt par le ministère de l’environnement. V-Vehicle avait sollicité un prêt de 321 millions de dollars au titre du programme de développement de véhicules innovant. Un programme dont ont bénéficié Tesla ou Fisker par exemple. Ce prêt refusé, c’est presque tout l’édifice financier qui s’effondre. Franck Varasano et alors remplacé par Ray Lane. Ce dernier cède à son tour sa place à Kathleen Ligocki, qui a présidé aux destinées de Ford au Canada ou au Mexique, et plus récemment à celles de Tower Automotive, qu’elle à restructuré et mené vers la cession à Cerberus.

Ray Lane restera Président de la société. Le fonds Kleiner Perkins Caufield & Byers continue à apporter son soutient, comme il l’a déjà fait à Tesla et Fisker…

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Notification de
avatar
wpDiscuz